Planète

Mouflon à manchettes

DéfinitionClassé sous :zoologie , Bovidé , herbivore
Photo d'un mouflon à manchettes. © Massimo Finizio - CCA-SA 2.0 Italy license

Mouflon à manchettes (Pallas 1777) - Ammotragus lervia

  • Ordre : Certartiodactyla
  • Sous-ordre : Ruminantia
  • Famille : Bovidae
  • Sous-famille : Caprinae
  • Genre : Ammotragus
  • Taille : 1,30 à 1,70 m (hauteur au garrot 0,80 m - longueur des cornes 0,40 à 0,80 m)
  • Poids : 40 à 145 kg
  • Longévité : 20 ans

Statut de conservation UICN : VU vulnérable

Description du mouflon à manchettes

Également appelé mouflon de Barbarie, l'aoudad ou mouflon à manchettes possède une robe fauve pâle. La zone ventrale et la partie interne des pattes est blanchâtre. Une crinière de poils plus longs court sur l'échine et le dos, ainsi que sur le dessous du cou, formant une sorte de frange. Il arbore une paire de cornes épaisses qui s'incurvent vers l'arrière.

Mouflon à manchettes. © Domaine public

Habitat du mouflon à manchettes

Le capriné vit dans les montagnes désertiques d'Afrique du Nord. On le trouve dans le massif de l'Atlas et dans les zones rocheuses du Sahara depuis la Mauritanie jusqu'au nord du Soudan. Les populations les plus importantes se trouvent dans les régions du Darfour, de l'Ennedi, du Tibesti, de l'Aïr, du Hoggar, du massif du Tassili n'Ajjer et de l'Adrar. Il a été introduit en Europe où il existe même en République tchèque, une micropopulation sauvage qui s'est échappée du jardin zoologique de Plzen, et dans le sud des États-Unis (Nouveau Mexique, Texas, Californie...)

Comportement du mouflon à manchettes

Comme tous les animaux vivants dans le désert, le mouflon à manchettes est actif aux heures les plus fraîches de la journée, à l'aube ou au crépuscule. Pendant la journée aux heures les plus chaudes, il se repose à l'ombre des rochers. L'animal est d'une adresse rare et ne craint pas de courir à vive allure sur les terrains les plus accidentés. Il vit généralement en petits groupes, mais les mâles peuvent être solitaires. Son principal prédateur est le léopard.

Reproduction du mouflon à manchettes

Il n'y a pas de période de reproduction à proprement parler, bien que l'on puisse constater un pic de septembre à novembre. Les femelles peuvent mettre bas deux fois par an, un seul agneau après une gestation de 160 jours. Les jeunes sont capables de caracoler dans les rochers quelques heures après la naissance. Ils sont sevrés entre 3 et 4 mois et atteignent leur maturité sexuelle vers 18 mois.

Mouflon femelle et son chevreau. © Domaine public

Régime alimentaire du mouflon à manchettes

Le mouflon à manchette se nourrit de graminées, d'herbes éparses, de feuilles et de jeunes branches d'acacias et de lichens.

Menaces sur le mouflon à manchettes

Les différentes sous-espèces de mouflons à manchettes sont classées comme vulnérables par l'UICN. La sous-espèce Ammotragus lervia ornatus, le mouflon à manchette égyptien, est considérée comme éteinte. Mais l'espèce est en passe de devenir invasive en Espagne et aux États-Unis.

Cela vous intéressera aussi