Planète

Cycle de Milankovitch

DéfinitionClassé sous :climatologie , paramètre orbital , obliquité de l’écliptique
Le cycle de Milankovitch dépend de trois paramètres : l'excentricité (excentricity sur l'image), l'obliquité (obliquity) et la précession des équinoxes (precession). © Hannes Grobe, Alfred Wegener Institute for Polar and Marine Research

La théorie de Milutin Milankovitch, élaborée en 1941, rend compte de l'alternance des cycles glaciaires et interglaciaires durant le Quaternaire. Une glaciation se produit lorsque les hautes latitudes de l'hémisphère nord reçoivent un minimum de rayonnement solaire durant l'été. Trois paramètres astronomiques jouent un rôle important dans la distribution de l'insolation sous les hautes latitudes : l'excentricité de l'orbite terrestre, l'obliquité de l'axe de rotation de la Terre par rapport au plan de l'écliptique et la précession des équinoxes.

Variations des paramètres orbitaux

L'excentricité de l'orbite terrestre. L'orbite terrestre est une ellipse, dont le Soleil est l'un des foyers. L'excentricité de l'ellipse mesure la différence de distance entre les deux foyers. Lorsque l'excentricité est faible, l'orbite terrestre est presque circulaire. L'excentricité est engendrée par les attractions gravitationnelles exercées entre la Terre et les autres planètes. La période caractéristique de variation du paramètre est de 100.000 ans. Bien qu'il fasse varier de 1 % seulement l'énergie solaire reçue sur Terre, ce paramètre est pourtant le plus influant.

L'obliquité de l'écliptique. L'angle formé par la direction des pôles et celle de la normale au plan de l'écliptique n'est pas constant. Il varie entre 22° et 24,5° suivant une période de 41.000 ans. Ainsi, suivant l'obliquité, les pôles ne recevront pas le même éclairement.

Précession des équinoxes. La Terre tourne sur elle-même telle une toupie. L'axe de rotation de la Terre balaie un cône, mais celui-ci varie avec une période de 20.000 ans. L'inclinaison de l'axe de rotation terrestre n'affecte pas la quantité totale de chaleur solaire reçue sur Terre, mais sa distribution.

La théorie astronomique de Milankovitch explique de façon satisfaisante les grandes variations climatiques des cycles glaciaires. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi