Cette espèceespèce d'arbrearbre ressemble au bouleau blancbouleau blanc, avec lequel il lui arrive de s'hybrider. On le rencontre assez peu en France. Il s'agit d'un petit arbre de 15 à 20 mètres de hauteur et dont la longévité n'est pas très élevée, de l'ordre de 50 à 100 ans.

Le bouleau pubescent. © Pastilletes, Flickr by-sa 3.0

Le bouleau pubescent. © Pastilletes, Flickr by-sa 3.0 

Appellations 

Le bouleau pubescentpubescent (Betula pubescens) fait partie, comme son cousin plus fréquent, de la famille des bétulacées.

Description botanique 

La cime arrondie de cette espèce est plus large que celle du bouleau blanc. Ses branches sont étalées. Son tronc est assez souvent tordu. Son écorce est lisse et blanche, mais peut se tacher de noir à la base du tronc. Il s'agit d'un arbre au feuillage caduccaduc. Ses feuilles, sur des rameaux dressés, sont alternesalternes et ont la forme d'un losange. Sa floraison intervient d'avril à mai, avec la présence de chatons femelles dressés et plus petits que les chatons mâles. Ses fruits sont de petites graines ailées, entourées de deux ailes, qui se détachent pour être emportées par le ventvent.

Floraison du bouleau pubescent. © Mr Pi, Flickr CC by nc-nd 3.0

Floraison du bouleau pubescent. © Mr Pi, Flickr CC by nc-nd 3.0

Origines 

Le bouleau pubescent provient des grandes forêts de l'Europe boréale et de la Sibérie. Il ne s'aventure que très rarement dans les régions méridionales. En revanche, on le trouve dans les tourbièrestourbières situées en altitude, jusque 2.000 mètres.

Exigences culturales 

Cet arbre apprécie les terresterres acides et mouillées, notamment les landes tourbeuses et les sites détrempés. 

Utilisation

Le boisbois du bouleau pubescent est plus mou et moins utilisé que celui du bouleau blanc. On s'en sert en plaquage et en menuiserie.

Auteur : Michel CaronMichel Caron