Un poisson mordeur retrouvé dans la Manche

Classé sous :poisson , baliste commun , morsure de poisson

Ce baliste commun, un poisson habitué des mers tropicales et tempérées, vient d'être repêché... au large du Calvados. « J'en ai remonté un dans mon bateau il y a quelques jours en pêchant sur une épave. Je n'en avais jamais vu de ma vie ici. D'ailleurs, au début, j'ai cru que c'était un saint-pierre [Zeus faber] », témoigne, dans Le Parisien, ce plaisancier qui l'a découvert. Aussi appelé « cochon de mer », ce poisson au corps aplati est à l'origine d'une série de sévères morsures en Méditerranée cet été, faisant les gros titres de la presse. Aussi appelé « cochon de mer », il est très caractériel, et peut s'avérer agressif en période de reproduction. Sa morsure n'est pas venimeuse mais peut être profonde en raison de sa puissante mâchoire bardée de dents qui lui sert à broyer la coquille des crustacés et des coquillages.

Le baliste commun (Balistes capriscus) est considéré comme un poisson d'eau chaude et ses incursions en Bretagne sont rares. Il était pourtant autrefois très répandu dans la Manche d'où il a aujourd'hui quasiment disparu en raison d'une pêche intensive. Il est d'ailleurs classé comme espèce vulnérable par l'UICN. Mais le réchauffement de l'océan pourrait jouer en sa faveur et expliquer son retour plus au nord. Reconnaissable à ses écailles grises parsemées de petits filets bleus, le baliste commun est beaucoup moins coloré que ses homologues tropicaux, comme le baliste ondulé ou le baliste clown.

Le baliste commun a une aire géographique étendue mais ses incursions dans la Manche sont très rares. © pavelne, iNaturalist