Étrangeté du vivant : un canard doué de parole !

Classé sous :oiseaux , Australie , canard
Cela vous intéressera aussi

Les perroquets sont connus pour imiter la voix de leur propriétaire. Une capacité qu'ils partagent avec d'autres espèces d'oiseaux, comme l'oiseau-lyre ou les perruches, mais qui est plus inattendue chez les canards. Pourtant, il existe bien une espèce de canard qui peut reproduire la voix humaine. L'érismature à barbillons (Biziura lobata) barbote en Australie. Cet anatidé impressionne déjà par son apparence : tout de noir vêtu, la queue dressée comme des poignards, et un lobe noir arboré par les mâles en période de reproduction. L'érismature à barbillons en impose, surtout quand il ouvre le bec !

Deux chercheurs, un Hollandais et un Australien, ont analysé des enregistrements, faits en 1987, des vocalises émises par un érismature à barbillons vivant dans la réserve naturelle de Tidbinbilla. Ces sons ont été oubliés jusqu'à ce que le duo de chercheurs s'y intéresse. Ils ont identifié trois types de vocalisation produits par Ripper le canard : l'imitation du son d'une porte qui claque, une porte qui claque suivie de murmures et une phrase discernable qui semble dire « you bloody fool » qui peut se traduire par « imbécile ». Les chercheurs pensent aussi qu'il aurait pu prononcer le mot « food » qui signifie nourriture.

La vocalisation n'est pas connue chez d'autres espèces d'ansériformes - l'ordre qui rassemble les canards, les oies et autres cygnes. Alors, qu'est-ce qui rend Ripper unique ? Il semble que les canetons de Biziura lobata restent plus longtemps auprès de leur mère et construisent un lien fort avec elle. Un individu isolé comme Ripper aurait pu chercher à nouer un lien avec les humains qui l'entourent. 

Les imitations de Ripper, un canard australien doué de parole. © Carel Cate et Peter J. Fullagar, Philosophical Transactions of The Royal Society B
Un érismature à barbillons mâle avec son lobe typique. © Mike Price, CC by-sa 2.0