Étrangeté du vivant : une araignée à longues cornes

Classé sous :araignée , forêt tropicale , Birmanie
Cela vous intéressera aussi

L'araignée à cornes de Thaïlande, voilà un nom plus qu'approprié pour cette espèce d'araignée aranéomorphe à l'allure plus que singulière. Son nom scientifique est Macracantha arcuata et elle est la seule représentante de son genre connue à ce jour. Elle fascine les entomologistes depuis sa première observation en 1793. À quoi peuvent bien servir ses deux longues cornes que seules les femelles portent à l'extrémité de leur abdomen ?

Bonne question, à laquelle il n'y a pas vraiment de réponse définitive mais plutôt des théories encore à confirmer. Toutes semblent stipuler que les cornes des femelles, qui peuvent faire deux à trois fois la longueur de la taille de leur abdomen, sont probablement un bon moyen à l'arachnide de convaincre ses éventuels prédateurs qu'elle n'est pas bonne à manger. La couleur intense de son abdomen, rouge ou jaune, est un autre signe d'alerte. Comme les araignées qui vivent dans nos jardins, Macracantha arcuata tisse une toile en spirale, mais plutôt que d'attendre au centre qu'une proie s'y prenne les pattes, elle attend à l'abri sous une feuille. L'araignée à cornes de Thaïlande est présente dans les forêts tropicales d'Asie du Sud, du Sud-Est et de la région chinoise du Yunan qui jouxte le Myanmar.

Une Macracantha arcuata à l'abdomen orange. © TeeRaiden, Adobe Stock