Planète

Un chimpanzé sait en aider un autre... en lui tendant le bon outil

ActualitéClassé sous :zoologie , chimpanzé , Pan troglodytes

Les chimpanzés sont capables de fournir une aide ciblée, adaptée au besoin d'un congénère... mais uniquement si on leur demande de l'aide. Selon de nouvelles études, les primates peuvent en effet analyser la situation de leurs semblables. C'est une des facettes de la théorie de l'esprit, qui n'est donc sans doute pas l'apanage des humains.

Les chimpanzés et les Hommes ont 98 % de leur génome en commun. © Noldentity, Flickr, cc by nc nd 2.0

Et si on demandait à un singe de nous aider pour faire du bricolage ? Il est probable qu'il pourrait nous transmettre les outils adéquats. Des nouvelles expériences montrent en effet que certains primates non-humains sont capables de comprendre les tâches que veulent réaliser leurs congénères et de leur transmettre les outils nécessaires afin qu'ils y parviennent.

Comprendre les objectifs d'un congénère, c'est ce que les éthologues et psychologues appellent la théorie de l'esprit. On en savait bien sûr les humains capables. On le suspectait fortement pour les grands singes et les expériences effectuées par des chercheurs des universités de Kyoto et du Kent, détaillées dans Pnas, en apportent la preuve.

Compréhension de la situation et apport d'aide ciblée

Ces tests montrent en effet que les chimpanzés (Pan troglodytes) ont la faculté de fournir une aide ciblée à leurs congénères, ce qui implique la représentation de leurs besoins. En l'occurrence, ils transmettent l'outil nécessaire à la réalisation d'une tâche.


Le chimpanzé ne voit pas à quel problème est confronté son congénère, qui lui demande de l'aide. Le chimpanzé qui dispose des outils les lui transmet un par un, dans un ordre aléatoire, puisqu'il ne sait pas lequel lui permettra de réaliser sa tâche. © Primate Research/Kyoto University

Une expérience qui semble mettre les choses au clair car les avis étaient partagés concernant de telles aptitudes chez le chimpanzé. Des travaux antérieurs avaient certes montré que ces primates étaient capables d'adopter des comportements altruistes. D'autres en revanche démontraient leur incapacité à aider un semblable en difficulté.

Ce comportement se rapproche de celui d'un humain âgé d'un an et demi environ, capable d'aider un adulte si la demande lui en est faite. À la différence de ces bébés, les chimpanzés apportent une assistance même s'ils ne connaissent pas la solution. Les scientifiques suggèrent que les mécanismes déclenchant ces comportements puissent être différents chez les deux espèces. Une piste à investiguer.

Cela vous intéressera aussi