Planète

En bref : le frelon asiatique bientôt officiellement nuisible

ActualitéClassé sous :zoologie , frelon asiatique , Vespa velutina

Bonne nouvelle pour les apiculteurs : le frelon asiatique, un insecte partiellement impliqué dans l'effondrement des colonies d'abeilles, va être classé en tant qu'espèce exotique envahissante et nuisible. Prévue pour la fin de l'année, cette opération permettra la mise en place de programmes de lutte tant au niveau national que départemental. 

Le frelon asiatique ne présente aucun danger pour l'Homme... s’il reste à distance des nids. Les abeilles capturées sont destinées à l'alimentation des larves, les adultes se nourrissant plutôt de fruits mûrs et de nectar. © el chip, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Le frelon asiatique Vespa velutina serait arrivé en France au début des années 2000, probablement directement en provenance de Chine. Les premières captures de cet animal sur notre territoire, dans le Lot-et-Garonne, remonteraient cependant à 2005. Depuis, son aire de distribution s'est considérablement agrandie. Cette espèce fait l'objet de nombreuses attentions car il s'agit d'un terrible prédateur d'abeilles ! Elle serait partiellement impliquée dans l'effondrement des colonies observé en France depuis quelques années.

Face à cette situation, et après avoir pris l'avis de scientifiques et d'apiculteurs, le ministre de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie et le ministre de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt ont décidé de classer le frelon asiatique en tant qu'espèce exotique envahissante et nuisible (de catégorie 1). « Devant l'importance et l'urgence de la situation », selon le communiqué de presse, ce classement devrait être réalisé d'ici la fin de l'année 2012.

« Le classement d'une espèce comme espèce exotique envahissante et comme danger sanitaire permet l'élaboration et la mise en œuvre de programmes de lutte obligatoires au niveau national et départemental » précise le communiqué. Il existe plusieurs moyens pour combattre les frelons, dont la pose de pièges adaptés ou la destruction des nids découverts. Cette nouvelle doit faire plaisir aux producteurs de miel, surtout à l'occasion du 1er Congrès européen de l’apiculture qui se tient actuellement à Agen (du 11 au 14 octobre).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi