Une étude génétique le confirme : un herbier de posidonies observé entre les îles de Formentera et d’Ibiza aurait entre 80.000 et 200.000 ans. Il serait le plus vieil organisme vivant sur Terre. Mieux encore, 3,5 à 8,9 % des Posidonia oceanica seraient plusieurs fois centenaires ou millénaires. Raison de plus pour protéger cette plante endémique de la Méditerranée.
Cela vous intéressera aussi

La posidonie, Posidonia oceanica, est une plante à fleur endémiqueendémique de la Méditerranée. Elle vit entre la surface et 40 mètres de profondeur. Oasis de vie pour de nombreux organismes, elle joue également un rôle crucial dans la lutte contre l'érosion des côtes maritimes.

La posidonie de Méditerranée peut se reproduire par voie sexuée en produisant des fleurs en automneautomne puis des fruits (l'olive de mer) au printemps. Les herbiers peuvent également s'étendre horizontalement grâce à une reproduction asexuée. Les nouvelles plantes se développent suite à la croissance relativement lente, 5 à 10 cm par an, des rhizomesrhizomes. Tous les organismes apparaissant grâce à ce mode de reproduction végétative sont génétiquement identiques ou extrêmement proches.

Sophie Arnaud-Haond, affiliée à l'Ifremer et à l'Universidade do Algarve au Portugal, et plusieurs de ses collaborateurs, ont réalisé une étude visant à déterminer l'âge de nombreuses Posidonia oceanica en Méditerranée. Au large de l'île Formentera, des données génétiques ont confirmé la présence d'un herbier s'étendant sur une longueur de 15 kilomètres. Selon les estimations, il vivrait depuis 80.000 à 200.000 ans et serait donc le plus vieil organisme vivant sur TerreTerre. Ces résultats sont publiés dans la revue Plos One.

Voici l'organisme vivant le plus âgé de la Terre. Un mètre carré d'herbier produirait 14 litres d'oxygène par jour. Cette plante est donc un véritable poumon pour la Méditerranée. © Arnaud-Haond <em>et al.</em> 2012, <em>Plos One</em>

Voici l'organisme vivant le plus âgé de la Terre. Un mètre carré d'herbier produirait 14 litres d'oxygène par jour. Cette plante est donc un véritable poumon pour la Méditerranée. © Arnaud-Haond et al. 2012, Plos One

Les posidonies, plusieurs fois centenaires ou millénaires

L'âge des herbiers de posidonies a été étudié pour 40 sites répartis le long d'une ligne de 3.500 km, qui s'étend entre l'Espagne et Chypre. Des analyses de microsatellitesmicrosatellites, des zones particulières de l'ADN, ont été réalisées sur 1.544 plants. La comparaison des séquences de nucléotidesnucléotides, grâce notamment au logiciellogiciel GenClone, a permis de caractériser les liens unissant les organismes échantillonnés et leurs éventuelles étendues.

Parmi les herbiers étudiés, 3,5 à 8,9 % s'étendent sur une longueur comprise entre 1 et 15 kilomètres. Ces dimensions ont été divisées par des taux de croissance, théoriques ou mesurés, des plantes. Elles seraient âgées de quelques centaines à plusieurs milliers d'années. Le record, une posidonie vivant depuis 80.000 à 200.000 ans, a donc été observé à 7 km au large de l'île Formentera, dans les Baléares. Cette plante aquatique détrône un arbrisseau découvert en Tasmanie, Lomatia tasmanica, dont l'âge est estimé à 43.600 ans.

Les auteurs de l'étude soulignent un point important. La taille des herbiers de posidonies régresserait de 5 % par an à cause de nombreuses pressions anthropiques. Ce taux serait plusieurs centaines de fois supérieur à celui de la croissance des posidonies au cours des siècles et des millénaires passés. Il est plus que temps d'agir pour préserver cette plante.