Planète

Reconnaître l'âge d'un éléphant grâce à sa voix !

ActualitéClassé sous :Faune , animaux , éléphant

Un article décrit comment des chercheurs ont pu estimer l'âge d'éléphants en se basant sur les sons qu'ils émettent. La méthode développée permettrait de mieux suivre les populations menacées et donc de les protéger.

Les infrasons émis par les éléphants adultes se transmettent sur des kilomètres. © Gorgo, Wikimedia Commons, DP

Lorsqu'un animal grossit, la fréquence de sa voix diminue : c'est ce principe que des chercheurs autrichiens ont utilisé pour arriver à déterminer l'âge d'éléphants à partir d'enregistrements sonores.

Actuellement, certaines populations d'éléphants sont menacées par le braconnage, les activités humaines ou l'évolution de leur habitat. C'est pourquoi les chercheurs s'intéressent à des moyens efficaces et peu coûteux pour collecter des informations sur ces animaux. Les éléphants, qu'il s'agisse d'Elephas maximus (éléphant d'Asie) ou de Loxodonta (éléphant d'Afrique), vivent dans des habitats variés, allant des déserts à la savane et aux forêts denses.

Il se trouve que ces animaux présentent une originalité vocale qui facilite le travail des scientifiques : en effet, les éléphants produisent des sons puissants avec des fréquences dans l'infrason, c'est-à-dire en dessous des fréquences audibles à l'oreille humaine. Or, ces infrasons peuvent voyager sur des kilomètres. D'après Andrew Horn, rédacteur à la revue Bioacoustics« le fait que les éléphants produisent ces sons incroyablement bas en fréquence qui voyagent sur des kilomètres est déjà assez étonnant. Mais ce qui est encore plus étonnant est que ces sons peuvent être utilisés pour connaître non seulement le nombre, mais aussi l'âge des éléphants sur de longues distances ».

Les jeunes éléphants émettent des sons particuliers pour signifier qu’ils veulent téter ou pour protester ; ces sons spécifiques d’une classe d’âge aident aussi à estimer l’âge de l’individu. © Gorgo, Wikimedia Commons, DP

À chaque âge sa fréquence chez les éléphants

Dans un article de Bioacoustics, des chercheurs de l'université de Vienne en Autriche ont travaillé sur des enregistrements d'éléphants Loxodonta africana effectués dans le parc national des éléphants d'Addo, en Afrique du Sud. Les données ont été collectées en juin-juillet 2011 et juillet-août 2012. L'objectif était d'identifier les paramètres acoustiques permettant de distinguer les différents groupes d'âge.

Les chercheurs ont montré qu'ils pouvaient distinguer les nouveau-nés, les jeunes, les adolescents et les adultes avec une fiabilité de 70 %. Ils étaient aussi capables de séparer efficacement les plus jeunes (nouveau-nés et jeunes) des adultes avec une certitude de 95 %. Les éléphants nouveau-nés émettent des sons qui ne sont pas dans l'infrason, à des fréquences bien plus élevées que les adultes, ce qui aide à les reconnaître.

De manière générale, chez les mammifères, il existe une relation entre la masse du corps, la taille des cordes vocales et la fréquence des sons émis. Les chercheurs pensent qu'à l'avenir, le suivi acoustique permettra non seulement de détecter les animaux, mais aussi d'extraire des informations importantes sur leur âge et leur sexe. Les outils sans fil pourraient permettre de réaliser des enregistrements dans différents endroits au même moment.

Cela vous intéressera aussi