En Afrique, le téléphone portable est aujourd'hui l'un des principaux moyens de communication et même, d'échanges marchands. © Alistair Cotton, Fotolia

Planète

En Afrique, des kits solaires pour le « off-grid »

ActualitéClassé sous :Environnement , développement durable , edf

Des kits abordables, avec des panneaux photovoltaïques, une batterie et quelques appareils à basse consommation : voici l'offre conçue pour les zones rurales et périurbaines africaines qui sont incomplètement reliées aux réseaux d'alimentation électrique, et l'on a besoin de s'éclairer, de communiquer et de recharger les téléphones devenus indispensables.

En Afrique, dans les régions rurales et périurbaines, l'accès au réseau électrique est souvent difficile. Sur ce continent, six cents millions de personnes sont « off grid », comme disent les électriciens. Les habitants dans cette situation n'ont guère que deux solutions : se passer d'électricité ou en produire avec un générateur, le plus souvent à pétrole. Pour l'éclairage, le moyen courant est la lampe au kérosène, aux vapeurs toxiques, ou bien la bougie.

En 2016, EDF nouait un partenariat avec Off-Grid Electric (OGE), une entreprise californienne en pointe dans l'énergie solaire sur ce secteur. Pour répondre à ce besoin de production locale d'électricité, EDF et OGE ont conçu des kits solaires, faciles à installer, et proposés à un tarif abordable. Cette offre est développée notamment en Côte d'Ivoire et au Ghana. L'ensemble comprend un panneau de cellules photovoltaïques et une batterie pour stocker l'énergie produite durant la journée. Il inclut aussi des équipements électriques à basse consommation, téléviseurs et éclairages à LED, sélectionnés après des tests dans les laboratoires de recherche d'EDF.

Le kit solaire comprend non seulement les composants produisant et stockant l’électricité, mais aussi des appareils à basse consommation. © EDF, YouTube

Des besoins cruciaux en électricité

Le financement se fait sur trois ans, le client devenant alors propriétaire de l'installation, qui reste garantie deux années supplémentaires. Un point important est le paiement qui peut se faire à l'aide d'un téléphone. En Afrique, le réseau téléphonique est souvent incomplet et le premier moyen de communication est le mobile. En l'occurrence, c'est donc préférentiellement en ligne que sont commandés et achetés ces kits. Ce moyen direct évite à l'acheteur des déplacements vers une ville, lesquels représentent un coût non négligeable.

En Afrique, le programme d'accès à l'énergie d'EDF, démarré il y a quinze ans, a concerné environ 500.000 personnes. Avec le déploiement de ces kits, EDF devrait changer d'échelle et espère  atteindre 20 % de parts de marché d'ici à 2020. Pour le continent africain, l'accès à l’énergie est un grand enjeu de développement. En milieu rural, les besoins en électricité sont souvent ceux de l'éclairage domestique, de l'alimentation des récepteurs de radio et de télévision ou encore la recharge de téléphones portables.

Un sujet réalisé en partenariat avec les équipes d'EDF.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi