Au Royaume-Uni, quatre milliards de livres sont dépensés chaque année par les maîtres de chats pour faire le bonheur de leurs minous. Un chiffre qui a sans doute, au moins partiellement, motivé la décision prise par un grand label de sortir un album de musique entièrement dédié aux chats. Une grande première censée améliorer leur bien-être !
Cela vous intéressera aussi

Depuis plusieurs années, David Teie, un violoncelliste et chercheur américain, travaille sur un projet qui de prime abord, peut sembler un peu fou. Celui de composer des morceaux de musique à l'attention toute particulière des chats ! Car selon lui, tous les mammifèresmammifères présenteraient une réponse biologique intuitive à des sons présents dans leur environnement aux stades précoces de leur développement.

Une théorie qu'une étude menée en collaboration avec des chercheurs de l'Université du Wisconsin semble confirmer. Et dernièrement, ce sont les petits félinsfélins du Lady Dinah's, un barbar à chats londonien, qui ont eu le privilège de la tester. Certains chats ont apprécié, d'autres un peu moins. « J'aime l'idée que les chats aussi puissent avoir leurs goûts musicaux », a commenté le violoncelliste.

Le violoncelliste David Teie s’appuie sur des théories scientifiquement valables pour composer de la musique pour chats. Et ceux-ci semblent apprécier le geste. © Music for cats

Le violoncelliste David Teie s’appuie sur des théories scientifiquement valables pour composer de la musique pour chats. Et ceux-ci semblent apprécier le geste. © Music for cats

L'album naturellement intitulé Music for cats - des extraits peuvent être écoutés en ligne - sortira le 28 octobre. Il est distribué par Universal Music, excusez du peu. Il contient des morceaux composés de ronronnements et de miaulements lancinants, de pépiements d’oiseaux ou encore de bruits de lapement. Le tout dans des gammes de fréquencesfréquences adaptées à l'audition du chat. Et pour la rendre écoutable par les maîtres des chats visés, David Teie a pensé à y incorporer une couche de musique humaine.

Le violoncelliste se dit d'ores et déjà prêt à enregistrer des morceaux dédiés aux chevaux. Concernant les chienschiens, il faudra encore patienter car il semblerait que les chihuahuas et les labradors présentent des goûts musicaux assez diamétralement opposés !