Planète

Dossier : excursion dans le Québec sauvage

ActualitéClassé sous :Canada , Québec , Saint-Laurent

Découvrez le dossier « Le Québec, la nature sauvage du Saint-Laurent ». Le fleuve Saint-Laurent parcourt une biosphère à la richesse exceptionnelle. Des rives du fleuve au Havre-Saint-Pierre, Claire Koenig nous apporte ses impressions de voyage et son regard sur les animaux, les plantes et les particularités hydrologiques et minières du Québec.

Nature sauvage dans les environs de Charlevoix, au Québec. Cette région naturelle a été reconnue en 1988 comme réserve de biosphère par le programme L'Homme et la biosphère de l'Unesco. © Mélanie Plante, cc by 2.0

Pour explorer les quatre coins du monde, découvrez également toutes les facettes du nouveau magazine Futura-Voyage.

Le Québec, avec ses huit millions de personnes, occupe un territoire grand comme presque trois fois la France métropolitaine.

 

Le Saint-Laurent est l'un des plus grands fleuves d'Amérique du Nord. Découvrons sa carte d'identité, en plusieurs parties : le fleuve et le golfe, ses affluents, ses problèmes d'eau, le trafic maritime, et pour terminer, un petit aperçu des poissons.

 

Laboratoire du développement durable viable, de la mer à la toundra, de l'agriculture aux forêts, du capelan au caribou, sous la surveillance du merle bleu et du pygargue à tête blanche, des habitants de Charlevoix exploitent et protègent le territoire de la réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix.

 

La région de Charlevoix au Canada est connue pour sa grande sismicité, c'est d'ailleurs pour cela que de nombreux centres d'interprétation sont ouverts au public.

 

Un des joyaux de la réserve de la biosphère de Charlevoix est le parc national des Grands-Jardins. Ses différentes forêts, et surtout sa taïga, en font un milieu particulier magnifique et passionnant.

 

Tadoussac et le fjord du Saguenay sont des destinations incontournables au Québec, d'une part pour la beauté impressionnante du Saguenay, en particulier ses falaises, et d'autre part pour les « sorties baleines » à Tadoussac.

 

Les îles de l'archipel de Mingan constituent une réserve naturelle. « Encore ? » me direz-vous. Eh bien oui, et celle-ci est tout à fait étonnante avec ces sculptures de pierre dues à l'érosion.

 

Havre-Saint-Pierre, c'est le « bout » de notre voyage le long de cette côte. Ce petit village, avec son port et son histoire, est très touchant, si loin de tout, mais constitue tout de même un débouché important pour l'ilménite et le titane du Québec.

 

Sur cette page ont été rassemblées plusieurs sources pour satisfaire votre curiosité. Les thèmes du Saint-Laurent, du cratère de Manicouagan ou encore de la biosphère de Charlevoix sont abordés.

 

Cela vous intéressera aussi