Les Garanties d’Origine (GO) concernent l’électricité issue du solaire, de l’éolien, de l’hydroélectricité, de la biomasse ou de la géothermie. Mais aujourd’hui en France, les trois quarts de l’électricité verte sont d’origine hydraulique. Ici, une vue aérienne de l’usine marémotrice de la Rance. © Francois, Fotolia

Maison

Électricité verte : qu’est-ce que la Garantie d’Origine ?

Question/RéponseClassé sous :électricité , électricité verte , Garantie d'Origine

En pratique, il n'est pas possible de connaître l'origine de l'électricité que nous consommons. Elle est généralement constituée, en France, d'un mélange principalement d'électricité nucléaire et d'électricité renouvelable. Alors pour donner de la valeur à leurs offres électricité verte, les fournisseurs comptent sur les Garanties d'Origine (GO).

En pleine crise climatique, nous sommes de plus en plus nombreux à nous sentir concernés par la transition énergétique. L'envie de consommer une énergie renouvelable, une énergie plus verte. S'agissant d'électricité, il n'est malheureusement pas possible de distinguer, sur le réseau - et donc au bout de nos prises - une électricité issue de sources fossiles, nucléaires ou renouvelables pour la distribuer de manière sélective. En France, par exemple, moins de 23 % de la consommation totale d'électricité étaient, en 2018, de source « verte ». Pourtant, certains fournisseurs proposent aujourd'hui une offre électricité verte. D'autres, comme Engie, ont même fait le choix de ne plus proposer à leurs nouveaux clients, que des offres vertes. Des offres qui s'appuient sur ce que l'on appelle la Garantie d'Origine (GO).

Depuis 2012, en effet, ce document électronique permet de certifier l'origine renouvelable d'une électricité produite et injectée sur le réseau. Ainsi, lorsqu'un producteur produit de l'électricité verte (éolienne, solaire, hydraulique, etc.), il peut demander l'attribution d'un certificat de Garantie d'Origine. Celui-ci sera délivré par un organisme indépendant, Powernext. Son rôle : vérifier par le biais d'audits, l'origine renouvelable de l'énergie en question. Et c'est ensuite grâce à un numéro d'identification unique que la traçabilité de l'électricité et la transparence des informations la concernant sont assurées. Notamment au consommateur qui a souscrit une offre électricité verte.

Sur un certificat électronique de Garantie d’Origine (GO) figurent entre autre, la source de l’énergie renouvelable, la date et le pays de production ou encore la puissance des installations. Une GO est valable un an. © lovelyday12, Fotolia

La garantie d’une électricité renouvelable

Dans la pratique, c'est par l'intermédiaire de fournisseurs d'électricité comme Engie que l'opération se fait. En achetant des GO, le fournisseur assure en effet à ses clients qu'une quantité d'électricité d'origine renouvelable équivalente à leur consommation est injectée sur le réseau. Une GO correspondant à 1 MWh injecté sur le réseau électrique. La part d'électricité d'origine renouvelable commercialisée par un fournisseur figure quant à elle sur les factures envoyées aux clients.

Le concept des Garanties d'Origine est apparu aux États-Unis dès 1998. Il a été repris par l'Europe. La France a d'abord opté pour le mécanisme d'obligation d'achat qui contraignait les distributeurs à acheter de l'énergie a des producteurs d'énergie renouvelable à un certain prix. Les certificats verts ont ensuite constitué un gage de transparence pour le consommateur. Aujourd'hui, tant au niveau national qu'européen, les GO sont les seules à avoir valeur de certification de l'origine de l'électricité.

Notez que le système des Garanties d'Origine pourrait bien se voir étendu à toutes les sources d'électricité, renouvelables ou non. Avec pour objectif plus large, cette fois, d'assurer une traçabilité plus globale de la production.

Sujet réalisé en partenariat avec Engie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Quels sont les 5 types d'énergies renouvelables ?  L'énergie solaire peut être thermique ou photovoltaïque. L'eau transporte de l'énergie, quand elle coule en rivières, quand elle circule dans l'océan ou quand elle s'agite à la surface de la mer. L'atmosphère est une machine thermique géante dans laquelle des éoliennes peuvent puiser. Enfin, sous nos pieds, la chaleur de notre planète est à portée de forage. Voici le tour d'horizon de ce qu'il est convenu d'appeler les énergies renouvelables.