Maison

Comment poser un faîtage ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , Faîtage , toit
Les tuiles béton sont souvent utilisées pour poser un faîtage. © Zigazou76, CC BY-SA 2.0

Pour la terminer mais aussi pour en assurer l'étanchéité, la pose d'un faîtage est une opération indispensable dans la réalisation d'une toiture. Si vous souhaitez réaliser cette opération, voici les étapes à suivre pour poser un faîtage.

1) Poser un faîtage : choisir le faîtage

Il existe principalement deux types de faîtages : soit à l'aide de tuiles spéciales à emboîter (elles sont accompagnées de fixations, on parle alors de faîtage à sec), soit avec des tuiles unies qui, elles, seront scellées avec du mortier. C'est cette deuxième technique qui est détaillée ci-dessous (la première pouvant s'assimiler à un emboîtement de tuiles).

2) Poser les faîtières à blanc

À blanc, commencez par mettre en place la première faîtière, puis une rangée de plusieurs tuiles pour identifier l'emplacement où il sera nécessaire de déposer le mortier. Une fois l'endroit identifié, retirez les tuiles, et appliquez-y un cordon de mortier.

3) Poser un faîtage : poser les tuiles sur le lit de mortier

Une fois le mortier étalé, posez les faîtières une à une en prenant soin de bien les appuyer sur le mortier pour faciliter le contact. Vous aurez le temps ensuite de façonner les faîtières pour obtenir des joints réguliers (les embarrures).

4) Finaliser la pose

Lorsque toutes les faîtières auront été posées sur le lit de mortier, vous pouvez ajouter un mortier plus gras sur l'ensemble de l'installation, ce qui permettra une plus grande étanchéité du faîtage.

Pense-bête : si elle n'est pas très complexe à réaliser, la pose d'un faîtage nécessite quelques précautions. Évitez ainsi de réaliser cette opération seul, et prenez les dispositions nécessaires pour garantir votre sécurité sur le toit.

Cela vous intéressera aussi