Si l’on veut poser un nouveau cylindre, il faut vérifier sa longueur hors tout et sa configuration, laquelle peut être symétrique ou asymétrique. C’est-à-dire composée de deux parties égales ou inégales de chaque côté du panneton, l’élément mobile qui entraîne le verrouillage ou le déverrouillage lorsque l’on tourne la clé. © Bricard

Maison

Comment choisir un cylindre de serrure ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , huisserie , portes

Appelé aussi canon ou barillet, le cylindre est l'élément de la serrure dans lequel on insère la clé. La complexité de son mécanisme de verrouillage conditionne sa résistance à l'effraction.

On distingue deux principaux types de cylindres de serrures : à profil européen (PE), le plus répandu, ou monobloc (rond). Chaque type comprend des modèles simples à une seule entrée (demi-cylindres) et des doubles à deux entrées ou à une entrée côté extérieur et un bouton côté habitation. Ce bouton permet de verrouiller ou déverrouiller la porte de l'intérieur, sans utiliser la clé. C'est une vraie commodité pour une personne âgée ou handicapée, en particulier, mais à éviter sur une porte d'entrée vitrée !

Un élément amovible et interchangeable

La majorité des cylindres du marché comportent un mécanisme de verrouillage à goupilles (ou pistons) mues par des ressorts. Leur nombre est un facteur de sécurité essentiel : de quatre à six pour les versions standard, jusqu'à 36 pour les plus sûres. Mais ce n'est pas le seul critère. Différents dispositifs peuvent être ajoutés pour renforcer la résistance à l'effraction : leurres anti-crochetage (fausses goupilles), rondelle anti-perçage, alliage spécial anti-casse, clés reproductibles uniquement chez le fabricant sur présentation d'une carte de propriété... On peut aussi installer un cylindre électronique à carte/badge, manœuvrable sans clé, pour une sécurité accrue.

Le cylindre se compose d’un corps fixe (stator) qui contient un élément tournant (rotor) où se trouve le système de goupilles et de ressorts. La variure, ou taillage de l’entrée, correspond à l’emplacement des goupilles. La dentelure de la clé doit parfaitement coïncider pour pouvoir actionner le cylindre. © Abus

Un label apprécié des sociétés d’assurance

La certification A2P distingue les cylindres, serrures et portes blindées offrant une réelle capacité de dissuasion. Délivrée par le CNPP (Centre national de prévention et de protection), elle classe les produits en fonction de leur temps de résistance à l'effraction : 

  • A2P* : 5 minutes ;
  • A2P** : 10 minutes ;
  • A2P*** : 15 minutes.

Le classement est établi suivant des tests réalisés en laboratoire par des professionnels, dans des « conditions idéales ». Les cambrioleurs ne bénéficient pas du même confort et abandonnent généralement au bout de quatre à cinq minutes face à une porte qui résiste.

À retenir

Sur un cylindre double, la fonction « débrayable » ou « anti-panique » permet d'ouvrir la porte de l'extérieur si une clé est déjà introduite côté intérieur. C'est une sécurité quand des enfants, des personnes âgées ou malades sont enfermés dans le logement. Ou quand on claque la porte en laissant sa clé dans la serrure !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi