L’OSB est un dérivé du bois composé de longues lamelles compressées et liées entre elles par une colle sans formaldéhydes. Elles sont assemblées sur plusieurs couches, celles du dessus et du dessous orientées dans la longueur du panneau. Les lamelles intermédiaires sont disposées, selon le nombre de couches, perpendiculairement ou de façon aléatoire.  

Cela vous intéressera aussi

OSB est la contraction de « Oriented Strand Board », qui signifie « panneau à copeaux orientés ». On a commencé à l'utiliser aux États-Unis, à la charnière des années 1960 et 1970. C'est aujourd'hui un matériau très apprécié dans la construction bois et l'architecture intérieure pour son excellente tenue et ses qualités décoratives.

Les lamelles sont découpées dans des rondins, puis séchées avant d'être assemblées. La disposition des différentes couches permet de renforcer la solidité du matériaumatériau. Sa teinte, qui va du jaune paille au brun, dépend des boisbois utilisés.

Image du site Futura Sciences

Chaîne de production d’OSB implantée en 1987 à Sully-sur-Loire par l’entreprise Swiss Krono. Les panneaux sont constitués à parts égales de feuillus et de résineux. © France Bois Forêt

Une classification normative en fonction du milieu d’exposition

La norme NF EN 300, version d'octobre 2006, définit quatre classes d'usages.

  • OSB 1 : panneau pour usage général en milieu sec (agencement intérieur, mobilier...) .
  • OSB 2 : panneau travaillant en milieu sec (plancherplancher de pièce non humide...).
  • OSB 3 : panneau travaillant en milieu humide (charpentecharpente composite, contreventement de constructionconstruction bois, planchers techniques, support de toituretoiture et d'étanchéitéétanchéité...).
  • OSB 4 : panneau travaillant sous contrainte élevée en milieu humide (idem que précédemment en offrant une plus grande une résistancerésistance mécanique et à l'humidité).
Image du site Futura Sciences

Différentes utilisations de l’OSB dans la construction bois. © FB Charpentes

Les panneaux d'OSB sont disponibles en formats courants de H. 250 x 125 et 500 x 125 ou 250 cm. Les épaisseurs standard varient de 6 à 28 mm. Les dalles de planchers sont usinées à rainures et languettes. Leur épaisseur se choisit en fonction de l'entraxe des solives et des charges à supporter (en daN/m2).