Maison

Horticulture : le premier lys bleu, créé par des Japonais

ActualitéClassé sous :Maison , botanique , Fleur

Après le chrysanthème et la rose, des chercheurs japonais sont parvenus à créer un lys bleu, relevant un grand défi du monde de l'horticulture. Car cette fleur ne possède pas le gène permettant cette couleur. Alors comment ont-ils fait ?

À l'image, la fleur de lys de départ (à gauche) et la fleur obtenue après modification génétique (à droite). La couleur doit encore être plus prononcée avant que ces lys bleus ne soient commercialisés. © courtesy of Suntory Holdings Ltd.

Des chercheurs japonais ont réussi un tour de force horticole en créant les premières fleurs de lys bleues, qui viendront prochainement étoffer la gamme des fleuristes de l'archipel. Cette percée est le fruit de l'association entre le géant des boissons Suntory Holdings Ltd. et des chercheurs de la préfecture de Niigata. Ces derniers ont entamé leurs recherches en 1998 et ont été rejoints par les scientifiques de Suntory Holdings en 2006, le brasseur étant réputé pour son centre de recherches biologiques, qui explore le potentiel des micro-organismes et autres enzymes.

Les équipes de Suntory avait ainsi déjà réussi par le passé à produire le premier chrysanthème bleu et la première rose bleue, et les chercheurs des deux institutions ont récemment dévoilé à Niigata (cette préfecture est la troisième région productrice de lys de l'archipel) leur dernière avancée dans ce domaine : un lys bleu.

Un peu de campanule pour faire un lys bleu

Car le lys ne se déclinait qu'en blanc, jaune, orange et rose. Un lys bleu était considéré comme une chimère, car la fleur ne possède pas le gène qui donne une couleur bleue aux pétales. Pour contourner cette difficulté, les chercheurs ont incorporé dans des lys roses les gènes de la campanule qui confèrent à cette fleur ses pigments bleus. La préfecture a déjà déposé une demande de brevet international pour sa découverte, et a exprimé son intention de commercialiser la fleur lorsque les chercheurs seront parvenus à donner à ses pétales une couleur bleue plus prononcée.

Naturellement, le lys peut être blanc, orange, rose ou jaune. Après une modification génétique, il existe désormais des lys bleus. © gelinh, Flickr CC by nc-sa 2.0

Un défi horticole 

La famille du lys, les liliacées, compte cent-dix espèces, jouant un rôle de premier plan dans la culture et la littérature de nombreux pays. Au Japon, ces fleurs sont souvent employées dans les compositions florales respectant les codes de l'ikebana (l'arrangement floral japonais typique).

Personne ne sait quand ces lys bleus seront prêts à être commercialisés, mais les roses bleues créées par les chercheurs de Suntory sont déjà sur le marché.

Parvenir à créer une rose véritablement bleue a représenté l'un des buts ultimes des horticulteurs depuis 1840, lorsque les sociétés d'horticulture britannique et belge ont offert une prime de 500.000 francs à la première personne qui y parviendrait. Plus de 160 ans plus tard, en 2009, Suntory a fini par breveter sa rose bleue et ces fleurs sont maintenant en vente au Japon.

Suntory n'a pas indiqué le budget total investi dans la création de ces fleurs. Les chercheurs comptent désormais appliquer la même méthode à d'autres fleurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi