En intégrant une technologie d’écoute permanente à ses processeurs, Intel va permettre aux fabricants de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs utilisant ses puces de proposer des fonctions de reconnaissance vocale. © NorGal, Shutterstock

Tech

Intel veut que ses puces puissent toujours nous écouter

ActualitéClassé sous :informatique , processeur , intel

Numerama.com, licence CC

Intel va ajouter à ses processeurs une technologie leur permettant d’être en permanence à l’écoute d’une commande vocale. Objectif : faciliter la présence de fonctions mains libres dans les smartphones, les tablettes, mais aussi les ordinateurs. Pour cela, le fondeur s’est associé avec l’entreprise californienne Sensory qui va lui fournir ce savoir-faire.

Les interfaces utilisateurs naturelles sont de plus en plus présentes au sein de nos appareils. La reconnaissance vocale des assistants virtuels a fait assez de progrès pour dépasser le stade du gadget et nous assister au quotidien, surtout quand on a les mains prises comme en voiture ou à la cuisine. Amazon pousse l'idée à son paroxysme avec son Echo, qui permet par exemple de commander une pizza ou un Uber, et de contrôler les objets connectés de la maison avec une simple commande vocale, sans écran.

Seul bémol, pour être activés à la voix, ces assistants ont besoin d'écouter en permanence. Sans parler des préoccupations relatives à la vie privée, les commandes comme « Hey Siri » ou « Ok Google » peuvent être des gouffres pour la batterie des téléphones. Toutefois, sur les modèles récents comme l'iPhone 6s, les SoC (system on chip) ont fait de bons progrès pour intégrer cette fonctionnalité nativement, sans trop consommer d'énergie.

Intel voudrait donc que les ordinateurs portables puissent eux aussi profiter de fonctions d'écoute permanente (Always-On) à faible consommation. Pour cela, le fondeur s'est associé à la société Sensory, qui développe une solution de SoC appelée TrulyHandsfree (que l'on pourrait traduire par « réellement mains libres »).

Le cybermarchand Amazon a récemment lancé aux États-Unis un nouvel assistant vocal domestique. Baptisé Echo Dot, il est à l’écoute en permanence pour recevoir des commandes vocales : contrôler certains appareils domotiques, faire des recherches sur Internet, piloter la lecture de musique, obtenir les dernières actualités, programmer des alarmes de rappel… © Amazon

TrulyHandsfree sera présent sur les derniers processeurs Intel

La technologie propriétaire mise au point par Sensory propose d'effectuer une reconnaissance vocale par mots clés d'activation, tout en épargnant la batterie de nos machines. D'après le PDG de Sensory, la reconnaissance fonctionnerait même dans des environnements bruyants. Concrètement, les constructeurs pourront proposer des fonctions de reconnaissance vocale Always-On puisqu'elles seront intégrées sur les derniers SoC d'Intel, Skylake, Anniedale, Broxton, Broadwell et Merrifield.

Les ordinateurs portables sous Windows et Chrome OS intègrent déjà des assistants vocaux virtuels activables par la voix - bien que l'option soit désactivée par défaut. Ceux-ci devraient donc à l'avenir disposer d'une meilleure autonomie une fois l'option activée. Mais cette nouvelle coïncide surtout avec les rumeurs récentes, qui suspectent qu'Apple prévoit d'intégrer Siri dans la prochaine mouture d'OS X. Il se pourrait donc que les prochains modèles d'ordinateurs Apple équipés des dernières puces Intel et de Mac OS X 10.12 (Fuji) disposent d'une option pour activer Siri par la voix.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.