L'avenir des univers virtuels

DossierClassé sous :technologie , télécoms , informatique

-

Rémi Sussan nous invite à nous plonger dans l’histoire et le futur des mondes virtuels. Un dossier pour mieux comprendre, derrière l’enthousiasme ou l’agacement que génère un monde comme Second Life, les enjeux techniques et sociétaux des univers virtuels.

  
DossiersL'avenir des univers virtuels
 

Rémi Sussan nous invite à nous plonger dans l'histoire et le futur des mondes virtuels. Un dossier pour mieux comprendre, derrière l'enthousiasme ou l'agacement que génère un monde comme Second Life, les enjeux techniques et sociétaux des univers virtuels.

Depuis quelques mois, grâce au succès de Second Life, les "univers virtuels" ont de nouveau le vent en poupe. Ce n'est pas la première fois, en deux décennies, qu'ils bénéficient ainsi des feux de la rampe. La "réalité virtuelle" fit la Une des médias dès la fin des années 80, l'époque des expérimentateurs de la NASA vêtus de combinaisons de cuir moulantes et coiffés d'énormes casques d'immersion, et du film Le cobaye, pour ceux qui s'en souviennent. Puis elle sombra dans l'oubli jusqu'en 1995, année de l'apparition du Virtual Reality Modeling Language (VRML, langage de description d'univers virtuels en 3 dimensions) qui devait pensait-on, transformer le web en un gigantesque espace 3D. Nouvel échec, nouvel oubli.

Les "mondes virtuels" survivent alors tant bien que mal, surtout grâce aux jeux en ligne. Aujourd'hui Second Life incarne en partie cette troisième renaissance, moins grâce à une révolution technique que grâce à un nouveau schéma marketing. Le soufflé retombera-t-il encore une fois ? Peut-être. Pour autant, il est temps d'essayer de comprendre que les univers virtuels, bien que sans doute encore appelés à évoluer, sont là pour rester, même si cette appropriation se fait avec difficulté et passe encore par des périodes de dédain ou de rejet...

Tout récemment une équipe comprenant entre autres Jamais Cascio a tenté de décrire un "chemin vers le Metavers", une série de réflexions sur l'évolution des différentes formes d'univers virtuels. Ils en distinguent quatre : les mondes virtuels proprement dit, la réalité augmentée, les "mondes miroirs" et le "lifelogging" ou enregistrement de l'ensemble de nos données personnelles. C'est surtout sur la compréhension de l'avenir des mondes virtuels que nous allons nous concentrer. Une question humaine et sociale avant d'être technologique. Ici, la technologie se contente de rendre possible un des plus vieux rêves de l'humanité : l'accès et la visite de mondes purement "mentaux" (on oserait presque dire "spirituels"), pour y vivre d'autres vies, y apprendre, se distraire...

Après un tour inévitable des techniques employées, c'est donc bien la cohorte des désirs humains qu'ils nous faudra explorer pour comprendre comment vont se transformer ces mondes parallèles...

Dossier réalisé par Rémi Sussan d'InternetActu.net, licence Creative Commons (by-nc 2.0).