La fonte peut servir à fabriquer divers objets, y compris des théières. © STUDIO GRAND OUEST, Fotolia

Sciences

Fonte

DéfinitionClassé sous :chimie , matériau , fonte

La fonte est un alliage métallique ferreux. Elle est principalement composée de fer. L'élément additionnel est le carbone, qui est présent en relativement faible proportion.

La fonte, un alliage de fer et de carbone

Il y a tout de même un peu plus de carbone dans la fonte que dans l'acier : la fonte comprend entre 2,1 et 6,67 % de carbone (6,67 % correspondant au seuil de saturation), tandis que l'acier n'en comprend qu'entre 0,02 et 2 %.

En fonction de ce pourcentage, la fonte porte un nom différent :

  • la fonte hypoeutectique inclut moins de 4,3 % de carbone ;
  • la font eutectique présente exactement 4,3 % de carbone ;
  • la fonte hypereutectique comprend plus de 4,3 % de carbone.

Plus la fonte est riche en carbone, plus elle est dure, mais plus elle perd en souplesse.

Différents types de fontes : fonte alliée, fonte blanche et fonte grise

D'autres éléments peuvent être incorporés à la fonte, que l'on qualifie alors de fonte alliée. Voici quelques exemples :

  • le chrome améliore les caractéristiques mécaniques de la fonte ;
  • le molybdène rend la fonte plus résistante aux chocs ;
  • le phosphore améliore la coulabilité de la fonte.

Parmi les types de fontes les plus connus, on peut également citer la fonte blanche, qui présente un aspect blanc à la cassure. Il s'agit d'une fonte alliée (manganèse) au sein de laquelle le carbone se trouve sous forme de carbure de fer (Fe3C). La fonte blanche est très dure et résistante à l'usure, mais extrêmement fragile aux chocs.

Les fontes grises correspondent également à des fontes alliées (silicium). Mais le carbone s'y trouve à l'état de graphite lamellaire, d'où sa couleur grise.

Usages de la fonte : poêles, radiateurs, regards d'égouts, inserts…

La présence de carbone permet de réduire la température de fusion de la fonte. Et la bonne coulabilité du matériau facilite la fabrication de pièces par moulage à des coûts réduits. Ainsi, la fonte est utilisée pour la production d'objets massifs tels que des radiateurs, des poêles ou des enclumes. On trouve également des regards d'égouts, des inserts de cheminées ou des tuyaux en fonte.

Fonte d'aluminium

On appelle parfois « fonte d'aluminium » des alliages d'aluminium destinés à être transformés par des techniques de fonderie. Attention, car il s'agit là d'un abus de langage puisque la composition de ces alliages est sans rapport avec celle de la fonte qui est un alliage ferreux.