Sciences

Antimoine

DéfinitionClassé sous :chimie , tableau périodique des éléments , antimoine
L'antimoine est un métal blanc argenté cassant très toxique. © Aram Dulyan, Wikimedia Commons, DP

Le sulfure d'antimoine, ou stibine, a été utilisé comme cosmétique dans l'Antiquité. De par sa toxicité, cet élément a également connu d'autres applications notamment en tant que poison.

Généralités

  • Symbole : Sb
  • Numéro atomique : 51
  • Électrons par niveau d'énergie : 2, 8, 18, 18, 5
  • Masse atomique : 121,760 u
  • Isotopes les plus stables : 121Sb stable avec 70 neutrons (57,36 %), 123Sb stable avec 72 neutrons (42,64 %)
  • Série : métalloïde
  • Groupe, période, bloc : 15, 5, p
  • Densité : 6,68
  • Point de fusion : 630,63 °C
  • Point d'ébullition : 1.587 °C

Historique de l’antimoine

L'antimoine est un élément connu depuis le IVe millénaire avant J.-C. L'antimoine métallique aurait été préparé dès 1540 par Biringuccio, qui donne une procédure pour l'isoler.

Propriétés de l’antimoine

Blanc argenté et cassant, l'antimoine possède des caractéristiques qui le placent entre les métaux et les non-métaux. C'est un mauvais conducteur de chaleur et d'électricité et il ne se ternit pas en présence d'air. Allié au plomb, on retrouve souvent ses oxydes ou ses sulfures dans des minéraux.

Utilisation de l’antimoine

L'antimoine est particulièrement utilisé lorsqu'il est allié au plomb pour les caractères d'imprimerie, les plombs des cartouches de fusil de chasse, les plaques d'accumulateurs au plomb-acide. Certains alliages antifrictions sont à base d'antimoine, d'étain et de plomb. Des semi-conducteurs contiennent aussi de l'antimoine, notamment allié à l'indium ou au gallium. Un verre blanc opaque peut être obtenu avec l'usage d'oxydes d'antimoine. Dans les feux d'artifice, l'antimoine procure un effet de scintillement aux couleurs. Par ailleurs, l'antimoine possède des propriétés émétiques et purgatives connues depuis l'Antiquité.

Toxicité de l’antimoine

On sait aujourd'hui que l'antimoine est violemment toxique. La stibine, de formule SbH3, est connue pour détruire les globules rouges. De manière générale, les composés trivalents de l'antimoine bloquent l'activité de certaines biomolécules. L'antimoine est considéré comme un polluant majeur.