Sciences

Deux nouveaux invités à la table périodique des éléments

ActualitéClassé sous :physique , atome , éléments

Une expérience menée dans le cyclotron de Dubna (Russie) par une équipe de scientifiques du Lawrence Livermore National Laboratory (Californie) et du Joint Institute for Nuclear Research russe a permis de produire deux éléments lourds jusqu'alors inconnus.

Pendant tout un mois, des atomes d'americium, un élément notamment utilisé en recherche nucléaire, ont été bombardés par un isotope rare du calcium. Quatre fois au cours de ce mois, un noyau de calcium a fusionné avec un noyau d'americium, créant un nouvel élément de nombre atomique 115.

Instable, ce dernier s'est décomposé en une fraction de seconde pour laisser la place à un second élément inédit, de nombre atomique 113, qui n'a lui-même survécu que 1,2 seconde.

Selon une convention internationale, les deux nouveaux venus se sont vus attribués les noms provisoires de Ununpentium (Uup) et Ununtrium (Uut).
Ils ne seront officiellement baptisés qu'après confirmation indépendante de la découverte russo-américaine.

Il s'agit en effet de rester prudent ; il y a deux ans, un chercheur du Lawrence Berkeley National Laboratory avait présenté des preuves falsifiées de la mise en évidence de l'élément 118 avant de se rétracter.