Les isotopes sont des atomes possédant le même nombre de protons mais pas le même nombre de neutrons. © Leigh Prather, Shutterstock

Sciences

Isotope

DéfinitionClassé sous :physique , isotope , isotope du carbone

Sont qualifiés d'« isotopes » les différents types d'atomes d'un même élément qui se distinguent seulement par leur nombre de neutrons. Les isotopes d'un même élément gardent en effet le même nombre de protons et d'électrons. Ils possèdent aussi les mêmes propriétés chimiques.

Isotopes stables et isotopes radioactifs : l'exemple du carbone

Les isotopes d'un même élément présentent cependant des propriétés physiques différentes. Notamment en ce qui concerne leur radioactivité. Ainsi, par exemple, deux isotopes du carbone que sont le carbone 12 (12C) et le carbone 14 (14C) comportent, pour le premier, 6 neutrons et pour le second, 8 neutrons. Le carbone 12 est stable. C'est celui que l'on a l'habitude d'appeler tout simplement « carbone ». Quant au carbone 14, c'est un isotope radioactif - on le qualifie de fait de « radionucléide » ou de « radio-isotope » - et il est d'ailleurs utilisé dans des techniques de datation.

Isotopes naturels ou artificiels : l'exemple de l'uranium

Les isotopes peuvent exister à l'état naturel. C'est le cas du carbone 12 et du carbone 14, par exemple. Ils peuvent aussi être synthétisés en laboratoire ou produits par l'industrie. L'uranium compte ainsi 17 isotopes - présentant un nombre de neutrons compris entre 125 et 150 -, tous radioactifs, mais seulement trois d'entre eux se trouvent naturellement sur Terre, parmi lesquels l'uranium 238 et l'uranium 235 qui comptent respectivement 146 et 143 neutrons.

Kezako : quels sont les effets de la radioactivité sur la matière ?  La radioactivité est un phénomène physique naturellement présent dans l'Univers. Elle est due à des noyaux atomiques instables qui se désintègrent et dégagent des rayonnements divers plus ou moins pathogènes. Unisciel et l’université de Lille 1 nous éclairent, avec le programme Kezako, sur les risques et les effets de ces rayonnements.