Planète

Frelon

DéfinitionClassé sous :zoologie , frelon , frelon Vespa crabro L
Un nid de frelon asiatique. © Wikimedia Commons

Le frelon Vespa crabro L. est le plus grand Vespidé européen.

Le frelon est un hyménoptère eusocial de la famille des Vespidés, un prédateur d'insectes, mais il devient phytophage en fin d'été, se nourrissant d'aliments liquides et sucrés. Les larves sont nourries par les adultes, d'une bouillie d'insectes régurgitée.

Frelon. © DR

La femelle mesure 25 à 35 millimètres de long, elle est pourvue d'un aiguillon. Les mâles et les ouvrières, eux, sont plus petits. Les ailes sont rousses. L'abdomen, pétiolé, est jaune-orangé. Pour le reste, il ressemble à une guêpe.

Le cycle de vie des frelons Vespa crabro L.

Le frelon Vespa crabro un insecte social, vivant en groupes peu nombreux (au maximum quelques centaines d'individus) dans des nids en carton constitués de pâte d'écorces triturée avec de la salive et installés dans des creux d'arbres ou de murs. Il vole, en principe, de jour. Il faut savoir que les nids anciens ne sont jamais réutilisés. Les frelons se déplacent jusqu'à 1.500 mètres de leur nid. Les colonies disparaissent en hiver, seules hivernent des femelles fécondées. Les reines volent à partir de la mi-avril après avoir mis en route un nid et quelques larves. Ensuite, les ouvrières soignent et nourrissent le couvain jusqu'en octobre. Les mâles et les femelles de la nouvelle génération sont formés en été, les mâles et les ouvrières meurent dès l'hiver.

Les frelons creusent les fruits mûrs, l'écorce tendre des jeunes arbres et pillent les ruches. Pour nourrir ses larves, le frelon est entomophage, ce qui en fait, au bilan, un bon auxiliaire de l'agriculture.

Le frelon vit en Europe jusqu'au 63e parallèle ainsi qu'aux États-Unis et au Canada où il est considéré comme un envahisseur.

La classification des frelons. © DR

La composition chimique des venins (de Vespidés) est complexe : enzymes, peptides, amines (histamine), acides aminés et autres substances allergènes. Ces venins ont deux actions : la toxicité cellulaire et les manifestations immunologiques. La quantité de venin injecté est de l'ordre 2 à 10 microgrammes pour la guêpe. Même ordre d'idée pour le frelon qui peut piquer plusieurs fois.

L'inoculation de venin est intradermique. Le frelon a un dard long, le venin peut être injecté directement dans les vaisseaux sanguins, accélérant ainsi la réaction. Le venin peut être dénaturé par la chaleur (sèche-cheveux) puis le froid (glace) calmera la douleur. Il est important de bien désinfecter et de vérifier la vaccination contre le tétanos. Si nécessaire, consultez un médecin.

Prévention contre les piqûres de frelon

  • Ne vous promenez pas pieds nus dans l'herbe.
  • Ne portez pas de substances susceptibles d'attirer ces bêtes : parfums, laques.
  • Choisissez des vêtements de couleurs claires.
  • Si un insecte tourne autour de vous, restez calme. Évitez des gestes brusques et repoussez-le doucement, évitez les réactions de paniques et d'angoisse. Facile à dire.... !
Un frelon vu de face © DR
  • Si vous êtes allergique, évitez de manger dehors (les personnes allergiques devraient avoir une trousse d'urgence et prévenir l'entourage).
  • Évitez de boire des boissons dans des cannettes à l'extérieur, car on ne voit pas ce que l'on boit. 

Si vous souhaitez supprimer un nid, attention : les personnes allergiques doivent s'abstenir... pour les autres, il faut bien se protéger et ne pas hésiter à faire appel aux pompiers, surtout si le nid est gros.

Arrivée du frelon asiatique Vespa velutina

Ce frelon, décrit par Lepeletier en 1836, est présent dans une grande partie du sud-est asiatique : Inde, Bouthan, Laos, Thaïlande, Vietnam, Chine, Corée, Indonésie...

Des nids ont été découverts dans le Lot-et-Garonne au cours des dernières années, explique Claire Villemant, spécialiste des hyménoptères au Muséum. Les premières identifications sûres sont récentes. La nouvelle inquiète un peu.

Le frelon asiatique n'est ni plus agressif, ni plus dangereux, mais c'est un prédateur d'abeilles et de guêpes sociales dont il attaque les nids pour se nourrir. Alors, pour éviter que ce frelon (sans doute venu d'Orient grâce au transport de marchandises) ne s'acclimate et prolifère, mieux vaut que les nids découverts soient détruits - mais après identification rigoureuse, pour ne pas nuire à l'insecte utile qu'est le frelon autochtone.

Le frelon asiatique. © DR

Les frelons asiatiques se reconnaissent à leur thorax entièrement brun-noir velouté et à leurs segments abdominaux bruns, bordés d'une fine bande jaune-orangé. Seul le 4e segment de l'abdomen est presque entièrement jaune-orangé. Les pattes brunes, sont jaunes à l'extrémité. La tête est noire et la face jaune-orangé. Cette espèce exotique est impossible à confondre avec la seule espèce de frelon vivant en France. Les conditions climatiques actuelles sont particulièrement favorables à la multiplication de ces espèces originaires de régions plus chaudes.

Une fable sur le frelon

Les frelons et les mouches à miel de La Fontaine...

« À l'oeuvre on connaît l'Artisan. 
Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent : 
Des frelons les réclamèrent ; 
Des Abeilles s'opposant, 
Devant certaine Guêpe on traduisit la cause. 
Il était malaisé de décider la chose. 
»

(Cette fable est un réquisitoire contre les lenteurs et les coûts de la justice : déjà !)

Bibliographie 

  • CKonig : notes personnelles et cours sur les Invertébrés
  • J. Haxaire et al., Bull. de la Soc. Entom. de France, vol. 111(2), p. 194, 2006
  • La Revue Insectes de l'OPIE No 143, 4ème trimestre 2006

Sitographie