Le blé est l’une des principales céréales cultivées en France. © Nicolette Wollentin, Fotolia

Planète

Blé

DéfinitionClassé sous :botanique , blé , céréale

Le blé est une céréale de la famille des Graminées dont la graine sert à l'alimentation humaine.

Histoire du blé, cette plante du genre Triticum

Historiquement, au Moyen Âge et à la Renaissance, le mot bleds faisait référence aux cultures annuelles. Au XVIIIe siècle, le terme « blé » désignait toute plante cultivée dont les graines pouvaient être réduites en farine pour l'alimentation humaine.

Aujourd'hui, le blé est considéré comme étant une plante monocotylédone du genre Triticum. Du point de vue génétique, le blé est une plante hexaploïde ; elle doit provenir d'une hybridation entre des blés  tétraploïdes cultivés et des espèces sauvages diploïdes.

Culture du blé : blé dur et blé tendre

En France, les quatre principales céréales cultivées sont :

  • le blé tendre ;
  • le blé dur ;
  • le maïs ;
  • l'orge.

Parmi les céréales secondaires moins présentes se trouvent le triticale, l'avoine, le sorgho, le seigle, l'épeautre, le millet.

Différentes espèces de blés

Plusieurs espèces appartiennent au genre Triticum :

  • Triticum aestivum, ou blé tendre, aussi appelé froment, qui est couramment utilisé pour le pain ;
  • Triticum durum, ou blé dur, qui sert pour les pâtes et le couscous ;
  • Triticum spelta, ou épeautre, un blé « vêtu » (en allemand Spelz fait référence à l'enveloppe) ;
  • Triticum monococcum, pour le petit épeautre ou engrain ;
  • Triticum dicoccum, pour l'amidonnier. Avant l'apparition de l'agriculture, l'amidonnier sauvage était récolté.

Différence entre blé et sarrasin (blé noir)

Le sarrasin, souvent appelé blé noir, sert aux galettes, mais cette espèce (Fagopyrum esculentum) est éloignée du blé du point de vue botanique puisque c'est une dicotylédone.

Cela vous intéressera aussi

Les experts du passé : le hameau médiéval retrouvé  Dans le département de la Marne, près d’un village médiéval, des archéologues ont découvert les restes d’un ensemble de bâtiments à l’utilité et à l’origine inconnues. Dans ce nouvel épisode des Experts du passé, l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) lève le voile sur cet ancien hameau oublié.