Les petites graines jaunes du millet ont pour avantage d’être sans gluten. © joanna wnuk, Fotolia

Planète

Millet

DéfinitionClassé sous :plante , millet , céréale

Le millet est une graminée cultivée pour ses graines (rondes, de couleur jaune d'or) ou comme fourrage.

Plante : le millet, une céréale sans gluten

Contrairement au blé, le millet est, tout comme l'orge, une céréale sans gluten ; elle peut donc faire partie du régime des personnes intolérantes au gluten.

Graminée : millet commun et millet des oiseaux

En jardinerie, le millet est commercialisé sous forme de grappes pour nourrir les oiseaux.

Le millet est une graminée qui fait partie de la famille des Panicées. On distingue plusieurs sortes de millets :

  • le millet commun (Panicum Miliaceum), cultivé pour l'alimentation humaine,
  • le millet des oiseaux, ou sétaire d'Italie (Setaria italica), cultivé surtout en Chine, en Inde, en Russie et aux États-Unis.

Assez peu cultivé en France, le millet se sème plutôt en mai, pour une récolte en septembre.

Le terme « millet » à travers l'histoire

De l'Antiquité à la Renaissance, le terme « millet » est devenu un mot assez vague désignant différentes plantes : sarrasin (dans le Béarn), maïs (dans des régions méridionales), panis (plante proche du millet commun). Au XVIIe et XVIIIe siècles, le sorgho était considéré comme un millet. Le millet était classé parmi les « menus grains ».

Mil ou millet ?

Les épis de millet  contiennent  un  grand nombre  de  graines (mille symbolise l'abondance). Les termes « mil » et « millet » étaient utilisés indifféremment, puis le mil a décrit une céréale plutôt cultivée en Afrique. Le millet était aussi  appelé « petit  mil »  pour  le  distinguer  du  «   gros  mil »  ou  « milloc »,  expressions utilisées pour le maïs et le sorgho.