Futura a choisi pour vous les meilleurs logiciels de retouche photo. © Hudson Henry

Tech

Quels sont les meilleurs logiciels de retouche photo ?

Question/RéponseClassé sous :photo , logiciel de retouche photo , utilitaire

Vous désirez recadrer certaines de vos photos de vacances avant de les montrer à vos amis ? Vous souhaitez affiner le rendu d'une création graphique pour un projet artistique ou professionnel ? Futura vous présente sa sélection des meilleurs logiciels de retouche photo.

Autrefois réservés aux professionnels, les logiciels de retouche photo se sont démocratisés ces dernières années. De nos jours, des millions d'amateurs se servent d'outils numériques pour modifier l'apparence de leurs photos pour qu'elles deviennent conformes à leurs exigences. Pour les personnes débutant dans ce domaine, la question se pose de savoir quelle solution choisir. C'est la raison pour laquelle Futura vous présente une sélection des meilleurs logiciels de retouche photo.

Adobe Photoshop : la référence

Abode Photoshop est aux logiciels de retouche photo ce qu'est Kleenex aux mouchoirs : la référence absolue. En effet, comme la marque de mouchoirs, son emploi est tellement courant qu'il a été intégré progressivement au langage de la vie quotidienne. Vous avez sûrement dû déjà entendre quelqu'un dire qu'il va « photoshoper » une image, c'est-à-dire la retravailler. Il faut dire qu'Adobe Photoshop est à l'heure actuelle la solution de loin la plus complète pour modifier ses photos. Les professionnels l'ont bien compris puisqu'ils l'utilisent presque tous. Autant prévenir : au départ, l'interface peut rebuter les débutants qui auront peut-être le sentiment d'être un peu perdus. Il faut s'armer d'un peu de courage et de persévérance pour maîtriser le programme. Mais quand on y arrive, les possibilités sont vraiment très intéressantes. L'utilisateur navigue ainsi entre les différents panneaux tout en pouvant activer les principaux outils en un clic.

Il a tout d'abord accès à de multiples réglages concernant la luminosité, les niveaux, les courbes, l'exposition, la vibrance, etc. Il dispose aussi de nombreux paramètres pour changer les teintes des couleurs et jouer avec la lumière des photos. Il peut ensuite se servir de dizaines de fonctionnalités concernant les calques et les fusions. Ces fonctions sont souvent présentes dans les logiciels de retouche photo pour utilisateurs avancés, mais Adobe en intègre de nouvelles, peaufine les détails et optimise l'expérience de l'utilisateur. Par exemple, depuis la dernière mise à jour, il lui suffit de survoler les différents modes de fusion pour voir leur effet instantanément.

S'il veut travailler sur des images vectorielles, il peut se servir de l'outil plume afin de créer des tracés (pour ajouter un logo par exemple). Là aussi, il a à sa disposition une multitude d'options pour les calques de forme ou les masques vectoriels. S'il souhaite dessiner à main levée, il peut se servir des dizaines de fonctions de l'outil pinceau. Adobe Photoshop permet également de faire des opérations courantes de transformation manuelle pour déplacer un calque, le redimensionner ou le faire pivoter. Enfin, Adobe Photoshop offre des centaines de possibilités en ce qui concerne les filtres, qu'ils soient simples ou dynamiques : atténuation, bruit, déformation, pixellisation, rendu, renforcement, etc.

Sur le plan des nouveautés, la dernière version du logiciel embarque un mode « Symétrie », une roue chromatique pour choisir plus facilement les couleurs et un menu « Exporter » simplifié, tout en ayant repensé l'ergonomie de la zone de travail. Le seul défaut d'Adobe Photoshop, c'est qu'il n'existe pas de version gratuite. L'utilisateur peut néanmoins profiter de la version d'essai de sept jours pour se faire une idée. S'il est convaincu, il peut opter pour un abonnement. Le moins cher d'entre eux (à 11,99 €/mois) est particulièrement intéressant puisqu'il se présente sous la forme d'un package comprenant en plus Lightroom et Lightroom Classic (des logiciels de retouche photo complémentaires d'Adobe Photoshop), mais offre aussi un espace de stockage en ligne de 20 Go.

Adobe Photoshop fonctionne sous Windows ou macOS X.

Adobe Photoshop est le logiciel de retouche d’image le plus connu. © Adobe

GIMP : une solution gratuite de qualité

Pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas investir dans un abonnement pour Adobe Photoshop, il existe heureusement des alternatives assez complètes et entièrement gratuites. GIMP est assurément l'une d'entre elles. Ce logiciel de traitement et de retouche d'image est libre et ne grèvera donc pas votre budget.

Son interface est inspirée de celle d'Adobe Photoshop, l'image à travailler est située entre deux panneaux latéraux permettant de sélectionner l'outil désiré d'un côté, puis d'appliquer les fonctions s'y rapportant de l'autre. Cela veut dire que, comme Adobe Photoshop, le logiciel n'est pas pensé prioritairement pour les débutants. Cependant, il est possible de consulter un manuel d'utilisation très exhaustif en français ou de multiples tutoriels (en anglais) sur le site de GIMP.

Évidemment, GIMP ne possède pas autant de fonctionnalités avancées qu'Adobe Photoshop, mais dispose néanmoins de tous les outils employés couramment par les professionnels. Ainsi, l'utilisateur peut se servir d'outils d'édition pour découper, remplir les zones, écrire du texte, manipuler la brosse et changer les réglages de l'image (contraste, couleurs, saturation, etc.). Il bénéficie également d'une gestion des calques avancée mais intuitive, ainsi que de nombreux filtres pour créer l'effet visuel souhaité, notamment ceux liés au flou et à la distorsion.

Enfin, l'avantage de GIMP, en tant que logiciel libre, est que des membres de sa communauté proposent aux utilisateurs des greffons (plug-ins) qu'ils ont eux-mêmes développés. Parmi les plus utiles, on peut citer :

  • DarkTable pour travailler les photos au format RAW, G'MIC pour ajouter plus de 500 filtres et effets additionnels ;
  • Resynthesizer pour effacer facilement des éléments d'une photo ;
  • Wavelet Decompose pour modifier avec précision la peau d'une personne sur un portrait ;
  • Liquid Rescale pour ne redimensionner qu'une partie d'une photo (par exemple, le visage ou la silhouette ne changent pas alors que le paysage de fond est étiré pour donner une impression panoramique) ;
  • Pandora pour aider à la recomposition d'une image panoramique ;
  • Refocus-it pour refocaliser des photos acquises avec une mauvaise focale ou floues ;
  • SIOX pour détourer de manière automatique.

GIMP est disponible pour les systèmes d'exploitation Windows, macOS X et Linux.

GIMP est le meilleur logiciel de retouche gratuit pour les utilisateurs avancés. © The GIMP Team

Pixlr : un éditeur simple et en ligne

Nous avons choisi Pixlr pour plusieurs raisons : il est gratuit, facile à prendre en main et entièrement en ligne (compatible avec tous les navigateurs Web populaires). Pour s'en servir, c'est très simple, il suffit de se rendre sur la page de l'éditeur et de lancer un de ses deux outils : Pixlr X ou Pixlr Editor.

Pixlr X est vraiment un logiciel qui s'adresse aux débutants. Son interface est en anglais, mais peut être prise en main en quelques minutes. Pixlr X intègre les fonctions de base en ce qui concerne l'édition et la retouche. Il permet de redimensionner la photo, de la faire pivoter, de l'inverser, de sélectionner des parties à conserver ou supprimer, d'ajuster la saturation, le contraste, la brillance, l'exposition et de jouer sur les ombres. Il propose aussi de régler les filtres concernant la netteté, le flou, le grain, le lissage ou d'appliquer des effets comme la pixellisation ou la mosaïque. Il offre également la possibilité de sélectionner un effet parmi une palette prédéfinie (rétro, couleurs, nuances, etc.), d'ajouter du texte ou des dessins, de choisir une bordure ou d'apposer un autocollant.

Pixlr Editor se présente quant à lui sous la forme d'un logiciel de retouche plus classique avec les icônes d'outils habituels disposées à gauche de la zone de travail : déplacement, sélection, lasso, crayon, pinceau, gomme, tampon, etc. Il suffit de cliquer dessus pour que le menu contextuel de chaque outil s'affiche au-dessus de la photo. Les autres fonctions principales sont accessibles en passant par la barre de menu située en haut de la fenêtre : les calques, les réglages et les filtres. Un point intéressant est à noter, car, contrairement à Pixlr X, l'interface peut être changée en français en deux clics. Une dernière précision est utile, Pixlr Editor affiche de la publicité (ce n'est pas le cas de Pixlr X), fort heureusement elle n'est pas intrusive : elle n'occupe qu'une faible partie de l'écran et ne gêne à aucun moment les opérations de l'utilisateur.

Pixlr propose aussi une version Pro qui donne accès à de nombreux modèles PSD et à un éditeur possédant des fonctionnalités avancées additionnelles. Pixlr est également disponible sur mobile sous Android et iOS.

Pixlr est un outil entièrement gratuit et en ligne. © 123RF Limited
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi