Lors de la création d'un site Internet, vous devez trouver le bon hébergeur web. © CC0, Pexels
Tech

À quoi sert un hébergeur web ?

Question/RéponseClassé sous :Informatique , Internet , hébergeur
 

Lors de la création d’un site, trois éléments s’avèrent indispensables : l’hébergement web, le nom de domaine et le CMS, comme Wordpress par exemple, destiné à faciliter la mise en place d’une interface.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment fonctionne Internet ?  Un peu, beaucoup, quotidiennement… Nous sommes de plus en plus nombreux à bénéficier d’un accès Internet et nous y passons toujours davantage de temps. Mais savons-nous comment cela marche, au fond ? C’est grâce à Internet que vous pouvez profiter de cet épisode de Kézako, dans lequel Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent le fonctionnement d’Internet. 

Mais à quoi sert concrètement un hébergeur web ? Et comment bien le choisir ? Dans un précédent article, nous avions listé les étapes préalables à l'hébergement d'un site web. Aujourd’hui, nous nous penchons sur son rôle pour le bon fonctionnement d’un site Internet.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Que ce soit pour un blog, un site vitrine ou un site e-commerce, la souscription auprès d’un hébergement web est essentielle.

Pour pouvoir être accessible et visible, les différents éléments d’un site web sont centralisés dans une base de données. Pour schématiser brièvement, c’est comme une étagère qui contient tous les livres dont vous auriez besoin. Et cet espace de stockage c’est ce que l’on appelle l’hébergement qui est lui-même conservé sur un serveur. Vous suivez toujours ?

Concrètement, l’hébergement permet :

  • d’accéder à toutes les pages web d’un site ;
  • de profiter d’un service d’e-mails avec une ou plusieurs adresses électroniques ;
  • de centraliser toutes les informations et documents (textes, photos, PDF à télécharger, vidéos…) liés à votre site sur une base de données ;
  • de bénéficier de sauvegardes automatiques de votre site si vous avez besoin de restaurer une version antérieure.
L'hébergement web est lui-même conservé sur un serveur. © christina@wocintechchat.com, Unsplash

Comment choisir un hébergeur ?

Si vous êtes à la recherche d’un hébergement WordPress ou pour un tout autre service, sachez qu’il s’agit bien souvent d’un abonnement annuel. Et pour proposer des services plus exhaustifs, de nombreux hébergeurs suggèrent en complément l’achat d’un nom de domaine, autrement dit l’adresse qui se termine par « .fr » ou « .com », par exemple.

L’hébergement est un emplacement que l’on loue sur un serveur. À ce propos, vous avez le choix entre un hébergement mutualisé ou un hébergement dédié. La première option est moins coûteuse puisque vous partagez un serveur avec d’autres sites. La seconde vous assure un serveur totalement à votre disposition et elle est particulièrement adaptée pour les sites qui génèrent beaucoup de trafic.

On pourrait penser qu’au premier abord souscrire à la première offre la moins chère suffit pour profiter d’une interface web. Mais la réalité est tout autre. La fiabilité et les performances de votre hébergement auront des conséquences importantes sur votre futur site, son référencement et son succès !

Check-list des éléments importants

Pour s’assurer de choisir un service adéquat, pensez à vérifier :

  • que son environnement est bien sécurisé afin de vous prémunir au maximum des cyberattaques et des tentatives de piratage ;
  • que le certificat SSL (qui génère le protocole « https ») est intégré pour assurer la sécurité des informations qui transitent ;
  • qu’il contient un espace de stockage approprié à la nature de votre site (si vous envisagez de publier beaucoup de visuels ou des vidéos par exemple) mais aussi pour la boîte de réception des e-mails ; 
  • la qualité du support technique pour pouvoir solliciter de l’aide ou demander des renseignements en cas de besoin ;
  • La vitesse ! Le temps de chargement est un critère de taille pour mesurer la performance d’un site web. D’ailleurs, sur mobile 50 % des visites sont avortées dès lors que le temps d’affichage d’une page excède trois secondes… Et selon l’expert en SEO Neil Patel, une seconde de trop dans le chargement d’une page peut entraîner une diminution de 7 % sur les conversions !
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !