La communication passe par le digital. © Edmond Dantès, Pexels
Tech

Comment les campagnes électorales arrivent-elles à se digitaliser ?

Question/RéponseClassé sous :communication , Digital , Numérique
 

En campagne électorale, s’adresser à son public lors de meetings et distribuer des tracts dans les lieux publics ne suffit plus. Aujourd’hui, la vie politique prend d’assaut les dispositifs technologiques pour déployer la portée de son message auprès des électeurs. Le digital devient incontournable.

Cela vous intéressera aussi

Les outils digitaux et les réseaux sociaux se sont progressivement transformés en dispositifs persuasifs destinés à faire vivre la politique à toute heure du jour et de la nuit, sept jours sur sept. Et pour les acteurs du terrain, ces innovations promettent aussi des belles perspectives pour faire entendre leur voix.

Le digital, désormais incontournable

Depuis plusieurs années, et en particulier avec l’élection de Barack Obama en 2008, le secteur politique a lui aussi intégré le marketing digital dans ses process pour communiquer avec son audience et espérer augmenter sa part d’électeurs. Mais aujourd’hui, organiser des actions citoyennes et construire un mouvement engagé ne se cantonne plus à la création d’une page Facebook.

Une stratégie de présence digitale doit être mise en place pour assurer la proximité attendue par les administrés mais également pour assurer plus de compétitivité : ce sera à celui qui sera le plus innovant et le plus fédérateur.

Par le biais de cette digitalisation contrôlée (car il ne s’agit pas de publier tout et n’importe quoi), c’est l’authenticité et la transparence qui priment. Pour les acteurs de la vie citoyenne c’est l’opportunité de promouvoir une politique plus ouverte et d’entamer un dialogue avec les jeunes votants qui n’utilisent pas forcément les médias traditionnels (télévision, radio, journaux) pour se renseigner sur l’actualité politique.

Reste à utiliser ces outils numériques à bon escient. Avoir un discours cohérent. Écouter les désirs, attentes et besoins de l’audience en analysant les commentaires ou les messages reçus. Ou encore rester flexible et ne pas avoir peur d’orienter la campagne selon les données et retours récoltés. Ce sont des actions qui auront pour effet de mettre en place une stratégie qui va amener à diffuser au maximum des idées, ouvrir parfois le débat mais surtout inciter les internautes à prendre des décisions.

Autre élément important : la planification dans le temps. Surtout à notre époque où notre attention est sollicitée de toutes parts et nous rend parfois indifférents à certaines actualités. Il devient alors nécessaire d’inscrire les étapes cruciales de communication dans le temps pour que les idées perdurent dans l’esprit du public et à terme, s’expriment dans les urnes.

Les outils numériques, une aide précieuse pour motiver, dynamiser... © Phil Scroggs, Unsplash

Des applications en font leur cause privilégiée

Et pour faciliter cette transition numérique, des entreprises novatrices se sont lancées dans le développement de plateformes de mobilisation. Car oui, investir ses efforts de communication dans un logiciel de campagne politique permet de concilier actions, engagement et résultats !

Les sondages ont laissé place à des tableaux de bord qui permettent de visualiser les données socio-économiques, d’effectuer des analyses croisées, de créer une stratégie d’itinéraire pour les rencontres porte-à-porte ou encore d’organiser le phoning avec des scripts pré-élaborés. Et les atouts sont multiples :

  • toucher davantage de personnes tout en contrôlant son budget ;
  • gagner en efficacité et en résultats ;
  • mieux utiliser son temps : moins à gérer l’organisation et plus pour passer à des actions réellement concrètes ;
  • maîtriser et qualifier les prises de contact ;
  • recueillir et analyser les données pour pouvoir être plus performant sur le terrain ;
  • sensibiliser plus largement ;
  • construire une relation de confiance et de proximité avec les interlocuteurs ;
  • profiter d’une véritable expérience qui mènera à la connaissance du public.

Tout l’intérêt de ces logiciels pour campagnes électorales est de définir des objectifs à atteindre avec des paliers et des feed-back avant de prendre des décisions : continuer en ce sens ou faire évoluer la stratégie pour qu’elle soit plus efficiente.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !