Guide d'achat

Quelles sont les arnaques sur les forfaits mobile dont il faut se méfier ?

S’abonner à un forfait mobile est nécessaire pour pouvoir émettre des appels, envoyer des SMS et accéder à internet depuis son smartphone. En France, les offres de téléphonie mobile sont aussi nombreuses que variées. Opérateurs et MVNO rivalisent pour proposer les meilleurs deals et attirer le maximum d’abonnés. Chaque semaine ou chaque jour, on découvre de nouvelles offres qui nous promettent monts et merveilles. Mais parfois, derrière ces offres alléchantes se cachent des manœuvres visant à nous induire en erreur et à nous escroquer.

Alors, quelles sont les arnaques fréquentes dont il faut se méfier avec un forfait mobile ? Comment les éviter ? Et que faire lorsqu’on en est victime ?
Nous vous faisons le point dans ce guide.

Le hors-forfait : l’arnaque la plus courante en forfait mobile

C’est de loin l’arnaque la plus fréquente et qui a le plus été évoquée par les consommateurs en matière de forfait mobile. La facturation hors-forfait vous oblige à payer plus que vous auriez dû.

En principe, le hors-forfait résulte d’une consommation en dehors de votre forfait mensuel : vous avez peut-être dépassé votre quota de data, appelé ou envoyé des SMS/MMS vers ou depuis des destinations qui ne sont pas comprises dans votre forfait, appelé des numéros surtaxés, effectué des appels plus longs que ce qui est autorisé par votre forfait, etc.

Les causes du hors-forfait sont multiples. Elles peuvent varier d’un opérateur à un autre ou d’une offre à une autre. Le meilleur moyen de les éviter, c’est de choisir une offre adaptée à ses besoins et, évidemment, de bien lire le contrat avant de souscrire un abonnement forfait mobile.

Quoi qu’il en soit, si vous pensez que vous n’avez pas dépassé votre forfait et que l’opérateur vous a quand même facturé en hors-forfait, reportez les faits auprès du service client afin que la facture soit corrigée. Mais avant toute chose, prenez le temps de bien vérifier les détails de votre facture. Vous devriez pouvoir les consulter depuis votre Espace client en ligne.

La surfacturation de la résiliation d’un forfait mobile

La résiliation d’un forfait mobile n’est pas forcément payante. Dans certains cas, vous êtes exempt de frais de résiliation. C’est, par exemple, le cas si vous avez opté pour un forfait sans engagement, si vous êtes déjà arrivé au terme de la période d’engagement et que vous n’avez pas renouvelé, ou si vous êtes encore sous engagement mais que vous allez déménager.

Si vous vous trouvez dans l’un de ces cas mais que votre opérateur persiste à vous demander de payer des frais de résiliation, on peut qualifier cet acte d’arnaque. Vous pouvez alors saisir le service client pour demander des explications et clarifier les choses.

Par ailleurs, si vous êtes engagé et que vous n’êtes dans aucun des trois cas cités plus haut, une résiliation anticipée vous obligera à régler toutes les mensualités restantes si vous avez signé un engagement sur 12 mois. 

En revanche, si l’engagement s’étale sur 24 mois, vous bénéficiez d’un allègement prévu par la loi Chatel. Dans un premier temps, vous devez vous acquitter de toutes les mensualités dues au titre de la première année d'engagement. Mais à partir du 13ème mois, il ne restera plus qu’à payer le quart des mensualités dues.

Si le calcul des frais de résiliation effectué par votre opérateur ne correspond pas à ces règles, il y a probablement une erreur ou une arnaque. Et ici encore, il est nécessaire de contacter le service client et d’apporter les preuves nécessaires.

Le réengagement abusif de l’abonnement mobile

A la fin de votre période d’engagement, votre opérateur mobile ne voudra pas vous perdre. Il fera tout pour que vous restiez et vous engagiez de nouveau. Souvent, les opérateurs proposent ainsi une offre plus intéressante, une belle réduction sur votre forfait et d’autres avantages alléchants.

Si une offre en particulier vous tente, n’acceptez pas tout de suite. Prenez d’abord le temps de bien lire et comprendre les conditions. Vérifiez aussi si l’offre est disponible sur le site de l’opérateur Et engagez-vous seulement que lorsque vous êtes sûr de votre choix.

Par ailleurs, si les offres proposées ne suscitent pas votre intérêt, vous devez le dire clairement au conseiller à l’autre bout du fil. Un petit malentendu peut conduire à un réengagement abusif de votre abonnement, sans que vous ne l’ayez réellement voulu.

Faites également attention aux promesses de réduction ou d’avantage de fidélité. Parfois, ce ne sont que des prétextes pour vous inciter à vous engager pour plusieurs autres mois. 

En tout cas, si votre abonnement a été prolongé de façon abusive, n’hésitez pas à le reporter auprès de votre opérateur, toujours avec les preuves à l’appui.

Les options ajoutées sans consentement de l’abonné

De nos jours, plusieurs opérateurs téléphoniques proposent des forfaits personnalisables avec des options. La plupart du temps, celles-ci sont payantes. L’abonné est libre d’en ajouter ou non selon ses besoins. Et l’ajout se fait normalement au moment de la souscription.

Il arrive cependant qu’un opérateur ajoute une option à l’abonnement d’un client sans que celui-ci n’ait été avisé ou y ait consenti. Naturellement, le coût sera automatiquement répercuté sur sa facture mensuelle.

Afin d’éviter ce surcoût non consenti, n’oubliez pas de refuser l’option lorsque celle-ci vous est proposée. L’idéal serait de le refuser immédiatement lorsque vous recevez le mail ou le SMS de proposition. Si vous ne le faites pas, l’option pourrait être ajoutée automatiquement à votre forfait. Le fait de ne pas répondre est souvent pris comme acceptation.

Alors, si vous n’avez pas besoin de l’option proposée, refusez-la.

Par ailleurs, si l’option a été ajoutée à votre abonnement sans que vous n’ayez été averti, vous êtes en droit de demander son annulation auprès du service client de l’opérateur.

Les mails frauduleux avec de belles promesses

Les arnaques sur les forfaits mobiles ne proviennent pas forcément des opérateurs. Elles peuvent être l’œuvre de personnes malintentionnées qui désirent voler vos informations personnelles et bancaires.

Le phishing est parfois la méthode qu’elles utilisent. Il consiste à envoyer de faux mails aux consommateurs pour leur informer de factures à payer ou leur promettre divers avantages. L’objectif reste cependant le même : obtenir des informations confidentielles que ces personnes pourront utiliser pour différents actes de piraterie.

Notons que n’importe qui peut être victime de ces attaques, tellement les techniques utilisées sont sophistiquées. Les hackers se servent parfois d’imitations parfaites du site des opérateurs pour soutenir leur supercherie. Si on ne fait pas attention, on peut très vite se faire piéger et fournir ses données personnelles.

Le meilleur moyen d’éviter de se faire arnaquer, c’est de vérifier systématiquement l’URL du site et de le comparer à celle du véritable site de votre opérateur.

Toutes les offres de forfaits mobile ont été sélectionnées et validées par Clic2Shop, partenaire de Futura.