au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    L'acronyme Li-Fi assemble les mots anglais light, pour lumièrelumière, et fidelity, pour fidélité. Cette technologie consiste à utiliser la modulationmodulation de lumière à haute fréquencefréquence pour coder et transmettre des informations.

    Principe et fonctionnement du Li-Fi

    Dans son principe de fonctionnement, c'est un modèle similaire au morsemorse. Le Li-Fi est souvent présenté comme une solution de remplacement pour le Wi-FiWi-Fi, vis-à-vis duquel il semblerait plus sûr puisque n'émettant pas d'ondes électromagnétiquesondes électromagnétiques.

    Voir aussi

    Li-Fi : l'Internet haut débit par la lumière sort de l'ombre

    Les Led ont favorisé la technologie Li-Fi

    Alors que le Wi-Fi exploite la partie radioradio du spectrespectre électromagnétique, le Li-Fi travaille dans la partie visible de celui-ci, que l'on appelle « spectre optique ». Si la première démonstration de Li-Fi est attribuée à Alexander Graham BellAlexander Graham Bell dans les années 1880 avec son photophone, c'est l'avènement de l'éclairage LedLed qui a fait émerger cette technologie.

    Lumière et connexion Li-Fi

    Un dispositif Li-Fi nécessite que l'éclairage soit branché au réseau InternetInternet par une connexion filaire de type Ethernet ainsi qu'à un émetteur-récepteur qui assure la modulation et reçoit le signal envoyé par le terminal connecté. Il peut s'agir d'un ordinateurordinateur, d'un smartphone ou d'une tablettetablette qui doivent, eux aussi, être dotés d'un émetteur-récepteur.

    La connexion Li-Fi est opérationnelle dans la limite du cônecône de lumière que projette l'éclairage généralement situé au plafond afin d'offrir une couverture la plus large possible.