Tech

Telstar et la communication par satellite ont 50 ans

ActualitéClassé sous :technologie , Astronautique , Telstar

Premier satellite de télécommunications commercial, Telstar-1 s'est installé en orbite le 10 juillet 1962. Il ne fonctionnera pas longtemps mais ouvrira la voie aux communications mondiales en direct, pour la téléphonie, la radio et la télévision.

La page d'accueil du site fêtant le cinquantenaire de Telstar. © Telstar 50

Ce 10 juillet 1962, la fusée Thor-Delta qui s'élève de Cap Canaveral, en Floride, emporte dans l'espace un gros satellite construit par une entreprise privée, Bell Labs, devenue ensuite AT&T. Le projet a reçu l'aide publique des États-Unis mais aussi de la France et du Royaume-Uni car il s'agit d'établir des liaisons radio entre les continents au moyen de satellites : c'est le projet Telstar, qui ambitionne de satelliser une centaine de relais pour la téléphonie, la radio et la télévision.

Telstar-1 pèse 77 kg et prend une forme sphérique, de 88 cm de diamètre, sur laquelle sont visibles 72 facettes, principalement occupées par des panneaux photovoltaïques. Depuis son orbite basse et elliptique, qui l'approche jusqu'à 950 km du sol et l'en éloigne jusqu'à seulement 5.630 km, le satellite fait un tour de la Terre en environ deux heures et demie et ne peut servir aux liaisons entre l'Europe et l'Amérique que lorsqu'il se trouve au-dessus de l'Atlantique. Les transmissions ne durent qu'une vingtaine de minutes à chaque orbite... Deux stations au sol le suivent, à Andover, dans le Maine (États-Unis), et à Pleumeur-Bodou, en Bretagne, avec des antennes capables de tourner sur elles-mêmes.

Le satellite Telstar-1 avec ses panneaux solaires et sa ceinture d'antennes émettrices et réceptrices. © Bell Labs

Kennedy et Montand depuis l'espace

Les liaisons radio s'effectuent dans le domaine des micro-ondes, la faisabilité venant d'en être démontrée par des essais en ballon stratosphérique. Deux jours après le lancement, la première liaison était réalisée entre les deux stations terrestres et, le 23 juillet, le président J.-F. Kennedy pouvait tenir sa première conférence en direct retransmise des deux côtés de l'Atlantique. Peu de temps après, les écrans de télévision retransmettaient les images d'Yves Montand et de quelques événements sportifs.

En novembre 1962, une explosion nucléaire stratosphérique, comme on en pratiquait à l'époque, détruisit, par ses radiations, l'électronique du satellite, qui cessa de fonctionner mais pas de tourner. Selon les spécialistes, il est toujours au-dessus de nos têtes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi