Tech

Le smart vélo de Samsung, avec lasers et ordinateur

ActualitéClassé sous :technologie , vélo , vélo intelligent

La Maestros Academy, pilotée par Samsung, a soutenu la création d'un vélo de ville puissamment équipé en systèmes électroniques. Une caméra arrière et des projecteurs laser sont connectés à un smartphone nourri d'applications pour sécuriser et optimiser les déplacements du cycliste.

Prévu pour la ville, ce prototype de smart bike offre une vision vers l'arrière tandis que les rayons laser indiquent aux automobilistes la distance à respecter. Un minuscule ordinateur et un smartphone servent à piloter le tout et à utiliser le GPS. © Samsung

Lors de la semaine du design qui se tient chaque année à Milan, Samsung a présenté un prototype de vélo intelligent pensé pour améliorer les déplacements urbains. Ce projet a été réalisé en Italie dans le cadre de la Maestros Academy, une plateforme financée par Samsung qui veut permettre à des artisans de renom d'enseigner leur savoir à de jeunes talents prometteurs.

On découvre notamment de la gastronomie avec Monica Venturi, spécialiste des pâtes italiennes, l'art de la sellerie avec Stefano Parrini ou encore la mode avec le chemisier Alessandro Siniscalchi. Fabricant de cadres pour vélos de route bien connu des inconditionnels de la petite reine, Giovanni Pelizzoli est également de la partie. C'est lui qui a conçu le cadre en aluminium avec l'assistance d'Alice Biotti, étudiante à la Maestros Academy.

Le vélo intègre un équipement électronique basé sur un mini-PC Arduino relié à un smartphone maintenu sur la potence à l'aide d'un support magnétique. Grâce à une caméra placée au-dessus de la roue arrière, le cycliste peut surveiller ce qui se passe derrière lui. Le module embarqué dispose de connexions sans fil Bluetooth et Wi-Fi. Le tout est alimenté par une batterie placée sous le pédalier.

Le smartphone Samsung qui pilote les fonctions du vélo intelligent est fixé à la potence grâce à un support magnétique. Il dispose de plusieurs applications, dont l'une enregistre les parcours les plus fréquents et permet au cycliste de les soumettre aux services municipaux pour demander l’ajout de pistes cyclables. © Samsung

Suggérer la création de pistes cyclables depuis son vélo

Quatre projecteurs laser situés de chaque côté du cadre à l'avant et à l'arrière tracent sur le sol des lignes lumineuses afin que les automobilistes respectent une distance de sécurité. Cet éclairage s'active automatiquement en fonction de la luminosité détectée par le capteur du smartphone. Une application de navigation GPS enregistre les trajets quotidiens et propose une option grâce à laquelle le cycliste peut soumettre un parcours aux autorités municipales afin qu'elles créent des pistes cyclables.

Dans la vidéo de présentation, Samsung laisse entendre que d'autres applications seront développées à l'avenir. Pour le moment, ce smart bike n'est qu'un prototype, et la firme coréenne n'a pas évoqué de projet de commercialisation. Ce projet de vélo n'est pas le seul du genre, et certains vont même beaucoup plus loin. Citons l'exemple de l'e-bike imaginé par Audi, qui intègre un système d'assistance électronique grâce auquel on peut cabrer le vélo sur la roue arrière et rouler ainsi sans perdre l'équilibre.

Cela vous intéressera aussi