L’industrie 4.0 est en marche. © Poobest, fotolia

Tech

Industrie 4.0, de nouveaux services d'optimisation pour l'usine du futur

ActualitéClassé sous :technologie , usine , application industrielle

L'usine du XXIe siècle s'adapte aux changements et relève les défis environnementaux. De nouveaux outils et services font leur apparition pour augmenter l'« excellence opérationnelle » et de la compétitivité.

Fort de son savoir-faire industriel et vitrine d'une industrie à la pointe de l'innovation, EDF est un acteur majeur de l'usine du futur ou usine 4.0, qui accompagne la transition écologique, tout en optimisant la performance industrielle de son outil de production, comme celui de ses clients. Pour y parvenir le groupe intègre à ses compétences techniques, la puissance des outils numériques, dont l'offre « Sprint Factory ».

Destiné aux entreprises qui accumulent de grandes quantités de données brutes non traitées par manque de moyens, « Sprint Factory » est un service qui propose de les analyser et de les structurer. L'objectif est de les valoriser et de permettre au client d'optimiser ses performances. Associé au savoir-faire de l'ingénierie d'EDF, l'offre permet d'augmenter la productivité et ainsi la compétitivité.

Pour ce faire, le programme inclut une équipe d'experts qui se déplacent sur site pour mieux comprendre les enjeux de l'industriel. Cette proximité permet de mieux cerner les attentes du client et permet de mettre l'humain au cœur de la transformation de l'usine. Dans un premier temps, les experts collectent les données ,les analysent, identifient des leviers de productivité. À partir de cette matière transformée, il met en œuvre un plan d'action après avoir rencontré toutes les équipes. L'expert qui a tissé des liens avec les équipes revient régulièrement pour le suivi avec des visites régulières sur site.

Sprint Factory, la performance de l’usine 4.0. © EDF

Les « usines intelligentes » ou smart factory

Dans le contexte d'une société hyperconnectée, en lutte contre le changement climatique et qui prend conscience de la dégradation de l'environnement, les entreprises doivent répondre à de nouveaux besoins et relever ces défis. C'est ça l'usine 4.0, une industrie qui se réinvente en symbiose avec le monde numérique et sa riche palette d'outils et s'adapte aux contraintes environnementales. Une nouvelle ère qui succède à l'usine mécanisée, électrifiée, automatisée...

Avec la « smart industry » par exemple, il est possible, via des simulations, d'évaluer l'impact d'un produit avant même qu'il soit sorti sur le marché. L'intelligence artificielle est bien sûr de la partie. Grâce à elle, les entreprises peuvent optimiser la production en synergie avec les équipes. Enfin, l'usine du futur ne perd jamais de vue la bonne gestion des déchets et favorise les énergies renouvelables pour des émissions les plus basses possible d'émissions de gaz à effet de serre. Une industrie plus intelligente.

Sujet en partenariat avec les équipes d'EDF.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi