La centrale de Cattenom, près de Thionville, en Moselle. © Stefan Kühn, Licence Creative Commons (by-nc-sa 3.0)

Planète

Metroscope, un logiciel intelligent pour ausculter une installation industrielle

ActualitéClassé sous :développement durable , centrale nucléaire , entretien d'une centrale nucléaire

-

Un logiciel capable de poser un diagnostic d'une usine présentant un certain tableau clinique, cela existe. L'intelligence artificielle le permet aujourd'hui, quand il s'agit d'interpréter des mesures provenant des capteurs présents sur les installations. L'exploitant peut alors repérer un aléa alors même qu'il n'a pas encore d'impact significatif et ainsi améliorer la production.

Comment surveille-t-on une installation industrielle complexe ? Leurs mesures des capteurs sont centralisées et le tour est joué... Enfin, presque car il faut alors les interpréter, pour comprendre l'origine d'un dysfonctionnement, ce qui n'a rien d'évident.

Des solutions nouvelles voient le jour grâce à l'intelligence artificielle, capable de compléter l'expertise humaine. C'est le cas avec Metroscope qui propose un logiciel créé par deux chercheurs de la R&D de EDF et aujourd'hui commercialisé par la jeune filiale éponyme du Groupe grâce au soutien de EDF Nouveaux Business. Le point de départ de ce développement concernait un type d'installation complexe s'il en est : une centrale nucléaire.

Comment utilise-t-on Metroscope ? © EDF, YouTube 

L'intelligence artificielle pour diagnostiquer un process

Metroscope est un outil de diagnostic qui s'appuie sur un modèle numérique de l'installation. C'est en quelque sorte une représentation virtuelle de l'usine lorsqu'elle fonctionne de manière totalement optimale. Lors d'une phase d'entraînement, des scénarios de défaillance sont injectés dans ce modèle et le logiciel apprend à en reconnaître les effets sur l'ensemble des mesures. Un médecin parlerait des « symptômes » définissant un « tableau clinique ». Ainsi éduqué, le logiciel saura, sur une installation réelle, déterminer les sources des écarts à la normale et permettre aux exploitants de prendre des décisions concernant la maintenance de leurs process industriels pour en optimiser le fonctionnement.

L'intérêt de la solution de Metroscope est qu'il ne s'appuie que sur l'existant. Aucun capteur supplémentaire n'est nécessaire. De plus, il travaille rapidement, de sorte qu'un aléa peut être détecté dans des délais très brefs. L'outil est en cours de déploiement en France sur l'ensemble des salles des machines du parc nucléaire d'EDF. Son déploiement montre des premiers résultats très encourageants, et des gains importants sont attendus.

Mais il n'est pas spécifique au nucléaire et ambitionne de modéliser tout process industriel, et d'atteindre d'autres secteurs. Bien éduquée, l'intelligence artificielle peut assez bien s'adapter...

  • Un logiciel, baptisé Metroscope, est capable de modéliser une installation industrielle et d'apprendre à détecter des dysfonctionnements grâce à des scénarios de défaillance.
  • Il peut ensuite repérer l'origine d'un écart par rapport aux performances optimales et aider à ramener l'installation à la normale.
  • Ce système a été utilisé en conditions réelles sur des centrales nucléaires du parc français mais peut fonctionner sur d'autres installations industrielles.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi