Google prépare l'intégration dans son service Google Maps des zones inaccessibles aux voitures, y compris les sentiers ou les allées des sites touristiques. © DR

Tech

Après les Google cars, les vélos...

ActualitéClassé sous :technologie , vélo Google , Street View

Les Google cars, qui alimentent le service Street View de photographies montrant des rues ou des routes de nombreux pays du monde, ne peuvent aller partout. Pour photographier les quartiers piétonniers, les jardins publics, les sentiers ou les passages interdits aux voitures, Google met ses caméras sur un tricycle. L'engin commence sa tournée française par Paris.

Un an après avoir ratissé la ville de Paris en voiture, Google lance cet été un tricycle dans la capitale afin d'enrichir Street View, son service de visualisation des rues à 360 degrés. Equipé d'appareils photographiant en panoramique, ce vélo sillonnera la ville jusqu'au 20 août prochain afin d'immortaliser les passages dans lesquels les voitures Google n'avaient pas pu s'aventurer : rues piétonnes, squares, jardins publics, etc.

Cette nouvelle tournée passera notamment par le square Jean XXIII, situé derrière Notre-Dame, le jardin du Luxembourg (6e arrondissement), la rue Montorgueil (2e), le jardin des Tuileries (1er) ou encore, hors de la capitale, le parvis de La Défense et le Château de Versailles.

Le cycliste de Google devrait également photographier les ruelles du centre historique de Honfleur, ainsi que le port de cette cité normande, le 24 août prochain. Il devrait ensuite se rendre à Lille.

Un tricycle hi-tech pour filmer dans tous les coins, de Paris et d'ailleurs. © DR

En décembre sur nos écrans

A l'instar de la Google car, le tricycle est bardé d'équipements high-tech : 8 appareils photo, ordinateur de bord, dispositif de reconnaissance et de floutage des visages et des plaques d'immatriculation, etc.

Ces clichés devraient être disponibles sur Google Street View dès le mois de décembre. Comme pour le reste de la ville, il suffira aux internautes de déplacer le petit homme orange qui se trouve dans la commande de navigation de Google Maps pour pouvoir accéder à ces nouvelles vues à 360 degrés.

Lancé en octobre 2008 en France, le service Street View est disponible pour plus de 30 villes françaises, dont Paris et sa banlieue, Lyon, Marseille, Toulouse et Nice, et plusieurs grandes villes à l'étranger (San Francisco, Miami, New York, etc.). Cette application permet de naviguer au niveau des rues photographiées, et sert ainsi à localiser un commerce, un hôtel, le quartier de son futur appartement, etc.

Cela vous intéressera aussi