Tech

Un réseau d'escrocs à la Lettre Nigériane démantelé en Espagne

ActualitéClassé sous :Tech , escroquerie , arnaque à la lettre

-

La police espagnole à démantelé un réseau d'escrocs qui sévissait sur Internet. Ils avaient dérobé au total 20 millions d'euros à plus de 300 victimes crédules, grâce aux fameuses "Lettres Nigérianes".

Ils étaient une petite dizaine à sévir en Espagne. A eux seuls, ils ont escroqué pour 20 millions d'euros, grâce au coup de la "Lettre Nigériane". Cette arnaque bien connue représentait en 2001 près de 15% des plaintes déposées pour escroquerie sur Internet. La "Lettre Nigériane" a de nouveau fait parler d'elle récemment, après qu'une employée de bureau américaine ait perdu plus de deux millions d'euros dans une telle escroquerie.

Aujourd'hui, la police espagnole a démantelé un tel réseau, composé de cinq ressortissants nigériens, d'un anglais, d'une espagnole et d'un mineur dont la nationalité n'a pas été révélée. Selon la police, les escrocs n'hésitaient pas à inviter gracieusement leurs victimes en Espagne, afin de voir l'argent (des valises de faux billets). Une fois rassurées, celle-ci payaient plus facilement les nombreuses demandes de "taxes", pots de vins et autres frais de dernière minute, en espérant toujours recevoir leur commission.

Cette arrestation prouve que derrière ces courriers trop gros pour être vrais se cache une véritable industrie. Et surtout des internautes suffisamment idiots pour tomber dans le panneau. Difficile de dire lequel de ces deux constats est le plus pathétique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi