Tech

Quand la politique envahit le web : Google Bombing et liens sponsorisés

ActualitéClassé sous :Tech , lien sponsorisé , PS

-

A 18 mois des présidentielles, les partis politiques commencent à découvrir une nouvelle génération d'outils pour séduire les électeurs. Après l'UMP, mis brutalement dans le bain suite au Google Bombing de Nicolas Sarkozy, c'est au tour du Parti Socialiste de se mettre à l'achat de liens sponsorisés sur Google.

En effet, depuis la semaine dernière, l'UMP et son prestataire web 'l'Enchanteur des nouveaux médias' ont acheté toute une série de mots-clef comme "racaille", "police", "voitures brûlées", "violence", "voyous" pour faire la publicité de l'UMP.

Malgré les nombreuses critiques contre l'UMP, accusé d'opportunisme politique, le Parti Socialiste s'est également mis à l'achat de mots-clef . Pour le moment, le PS s'est limité à l'expression "Violences Urbaines" avec un budget réduit, entraînant une apparition sporadique de ses liens sponsorisés sur Google.

A moins de deux ans des élections présidentielles, les partis politiques français semblent en tout cas prendre la mesure des potentialités que leur offre désormais internet : Site web, e-mailing, marketing viral par blogs, occupations des forums de discussion, achat de mots-clef, etc... tous les leviers seront utilisés par les partis -mais également par leurs opposants- pour toucher les électeurs.

Cela vous intéressera aussi