Tech

Microsoft veut améliorer la gestion des correctifs de sécurité

ActualitéClassé sous :Tech , Microsoft , Sécurité

L'éditeur a annoncé plusieurs mesures en vue de faciliter la mise à jour de ses produits. Les correctifs seront bientôt mensuels, incluront tous une fonctionnalité de retour à la version précédente et ils demanderont moins de redémarrages du PC. Microsoft a également laissé entendre que de nouvelles mesures de sécurité seront prochainement intégrées à Windows afin d'assurer sa protection.

Microsoft veut améliorer la gestion des correctifs de sécurité

En deux séries d'annonces successives Microsoft a voulu reprendre la main dans le domaine de la sécurité. Mis à mal depuis cet été par les épidémies de Sobig et Blaster puis critiqué pour un correctif incomplet, l'éditeur a reconnu qu'il était nécessaire d'adopter une autre approche.

Les premières mesures concerneront la mise à jour des produits. Microsoft semble enfin reconnaître la difficulté que peuvent éprouver ses clients à rester à jour de leurs correctifs, et s'apprête à rendre ces derniers mensuels. Cela devrait permettre aux administrateurs de mieux planifier leurs mises à jour. Chaque correctif sera également capable de revenir à l'état antérieur du système en cas d'instabilité (rollback), et ils exigeront 30% moins de redémarrages. Les patches devraient enfin être plus petits et seront disponibles sur un site unique.

Du côté des utilisateurs, l'application des correctifs sera facilitée par une nouvelle version du Software Update Services, prévue pour le premier semestre de 2004. L'outil sera capable de déterminer les rustines manquantes et de les installer automatiquement.

Enfin, Microsoft a également annoncé l'extension du support sécurité pour Windows NT 4 Workstation (SP6a) et Windows 2000 SP2 jusqu'en juin 2004.

Microsoft a aussi annoncé la mise en oeuvre dans Windows de "nouvelles technologies de sécurité" destinées à protéger le système de façon plus structurelle. Il n'a cependant donné aucun détail sur les techniques employées, sinon que Windows 2003 Server inspectera les clients avant de les laisser se connecter au serveur (certainement en exploitant la technologie antivirus rachetée à RAV cette année). Les systèmes devraient aussi bénéficier d'un renforcement contre les dépassement de mémoire tampon et d'autres vulnérabilités. Ces changements devraient être intégrés au second Service Pack de Windows XP et au premier de Windows 2003 Server, tous deux prévus en 2004.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi