Tech

Le Stride Management Assist, un exosquelette d’aide à la marche

ActualitéClassé sous :robotique , Honda , Exosquelette

Honda va commencer des tests en conditions réelles d'un exosquelette apportant une assistance à la marche pour des personnes atteintes de faiblesse musculaire. Au Japon, 40 personnes âgées vont pouvoir utiliser le Stride Management Assist, cet appareillage issu des innovations introduites par le robot Asimo.

Le Stride Management Assist en action. Avec des tests à l'appui, Honda précise que cet exosquelette ferait baisser le rythme cardiaque de la personne lorsqu’elle gravit une pente. © Honda

Honda est l'un des constructeurs japonais les plus en pointe dans le développement de la robotique et, en particulier, dans le domaine de l'assistance aux personnes âgées. Le Japon est en effet confronté à un vieillissement de sa population, posant des défis considérables, notamment l'aide à la mobilité pour des millions de personnes. Dans ce but, Honda a développé un exosquelette d'assistance à la marche qui sera testé à partir de la fin du mois par le National Center for Geriatrics and Gerontology (NCGG) basé à Obu (préfecture d'Aichi). Quarante personnes âgées souffrant de faiblesse musculaire, mais capables de marcher par leurs propres moyens, vont porter cet appareillage nommé Stride Management Assist.

Il s'agit d'une grosse ceinture rigide intégrant une batterie et un ordinateur de contrôle qui pilote deux petits moteurs, situés en haut des cuisses, eux-mêmes reliés aux genoux par des guides et sangles. Lorsque la personne marche, l'ordinateur analyse sa foulée et produit une assistance via les moteurs accompagnant le mouvement des cuisses. Le système mesure la fréquence cardiaque du marcheur afin d'adapter le rythme, pour lui permettre de se déplacer plus longtemps et plus vite. Durant les divers tests déjà effectués, Honda explique avoir constaté que son appareillage contribuait à renforcer la musculature des membres inférieurs de l'utilisateur.

L’exosquelette Stride Management Assist de Honda. La ceinture (waist frame) incorpore l’ordinateur (control computer) et la batterie (battery), contrôlant les capteurs de mouvements et les moteurs (motor, angle sensor) eux-mêmes reliés aux genoux de la personne par des guides (thigh frame) qui assistent les cuisses lors de la marche. © Honda

Stride Management Assist, caractéristiques techniques

Cet exosquelette pèse 2,8 kg avec ses batteries lithium-ion qui lui confèrent une autonomie de 2 heures à une vitesse de 4,5 km/h. Il a été conçu en 3 tailles différentes : L (grand), M (moyen) et S (petit). Honda a commencé à travailler sur les technologies d'assistance à la marche en 1999. Ces recherches ont conduit à la création du fameux robot Asimo dont le Stride Management Assist est une émanation directe. Honda a déposé 130 brevets pour ce robot, grâce auxquels il a pu développer une série d'appareillages d'assistance robotisée.

C'est le cas du Bodyweight Support Assist, un prototype d'exosquelette destiné à soulager le poids du corps sur les jambes dans des situations où une personne doit rester longtemps debout, s'accroupir et se relever de façon répétée, monter des marches et porter des charges. Le système adapte le niveau d'assistance en mesurant l'angle de flexion des genoux. Dans le cas du Stride Management Assist, les tests réalisés avec le NCGG serviront à développer des standards technologiques pour l'assistance robotisée. Pour le moment, Honda ne donne pas d'échéance précise pour la mise sur le marché de cette innovation.

Cela vous intéressera aussi