Le robot MilliDelta est fabriqué à partir d’une technique inspirée de l’origami japonais. © Wyss Institute

Tech

Ce robot delta est minuscule et ultrarapide

ActualitéClassé sous :robotique , robot delta , MilliDelta

Quinze millimètres : mis au point par des ingénieurs d'Harvard, ce robot delta est le plus petit jamais conçu. Sa précision et sa rapidité en feraient un outil idéal pour la microchirurgie et le microassemblage.

Les robots « delta » sont ce qui se fait de mieux, aujourd'hui, pour la vitesse et la précision. Ils sont très utilisés dans l'industrie, notamment pour l'usinage, la soudure, l'emballage alimentaire ou encore l'impression 3D. Un tel robot se compose de trois bras légers et articulés qui guident une plateforme restant parallèle à la surface de travail et la déplacent dans trois directions à grande vitesse. Certains modèles peuvent produire des accélérations de plusieurs dizaines de G. Et les lois de la physique font que plus on miniaturise ce type de robot, plus ils sont rapides.

À l'université d'Harvard (États-Unis), une équipe de l'institut Wyss a battu un record de miniaturisation avec un robot delta mesurant à peine 15 x 15 x 20 mm. MilliDelta, tel est son nom, est fabriqué à partir d'une technique inspirée de l'origami dans un matériau stratifié à base de fibres de carbone, de Kapton pour les zones flexibles et de l'adhésif qui réagit à la chaleur et la pression. Il est mu par des actionneurs piézoélectriques et peut atteindre une vitesse de 0,45 m/s avec une précision de 5 microns. Qui plus est, MilliDelta peut évoluer dans un espace très réduit d'environ 7 mm3.

Le robot MilliDelta peut suivre des motifs répétitifs à une fréquence allant jusqu'à 75 Hz. © Wyss Institute

MilliDelta peut compenser les tremblements naturels de la main

Cette innovation ouvre de nouvelles voies de développement pour les robots industriels et médicaux. En effet, un robot delta aussi petit pourrait servir à manipuler des composants électroniques, des cellules vivantes ou même assister les humains pour faire de la microchirurgie en comanipulation. Car le robot est assez rapide pour compenser les tremblements naturels de la main.

Pour cela, les chercheurs d'Harvard ont cartographié les mouvements de la pointe d'un cure-dent tenu par une personne qu'ils ont ensuite transférés dans le MilliDelta, lequel est parvenu à les compenser par ses déplacements à haute vitesse. Impressionnant et prometteur...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Le mini robot du MIT qui se plie comme un origami  Durant l’Icra, la conférence internationale sur la robotique et l'automatisation, des scientifiques américains ont présenté un étonnant petit robot. Guidé par un champ magnétique, il se déplace, nage, porte des objets puis… s’autodétruit. Le voici en vidéo.