Le réseau social Twitter lance son outil Spaces, des espaces réservés aux comptes de plus de 600 abonnés. Il envisage aussi que ces salons audio deviennent payants. © Hurca!, Adobe Stock
Tech

Twitter donne la parole aux internautes avec Spaces

ActualitéClassé sous :réseaux sociaux , Twitter , salons audio payants

ETX Daily Up

-

Le réseau social Twitter poursuit son déploiement avec son nouvel outil Spaces qui donne la parole aux internautes. Depuis le 3 mai, cette fonction est réservée aux comptes ayant plus de 600 abonnés ; ceux-ci pourront tenir salon pour communiquer en direct et tenir des conversations audio avec les internautes. Twitter envisage de créer des salons payants ou des tickets d'entrée, afin de rémunérer les créateurs de contenus. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quelle taille fait internet ? La réponse en images  Représentation à l'échelle de l'espace qu'occuperaient les octets si chacun d'eux mesurait 1 mm cube. © MetaBallStudios 

Un an après avoir annoncé Twitter Spaces, le réseau social l'a finalement rendu accessible à tous ses utilisateurs... ou presque. Pour le moment, seuls les comptes ayant au moins 600 followers pourront se lancer dans l'aventure audio de Twitter. « Aujourd'hui, nous étendons la possibilité de créer un espace à tous les comptes ayant 600 followers ou plus sur Twitter. D'après ce que nous avons appris jusqu'à présent, ces comptes sont susceptibles de proposer une bonne expérience dans l'animation de conversations en direct en raison de leur audience existante », a déclaré la plateforme dans un communiqué de presse, ce lundi 3 mai.

Renforcement des outils de modération

En complément de ce déploiement grandeur nature, Twitter a souhaité renforcer ses outils de modération pour les salons audio. La plateforme a récemment annoncé donner la possibilité au créateur d'un espace audio de couper le micro de tous les intervenants présents, et ce, en même temps. En tant qu'hôte, vous pourrez bien évidemment bannir un intervenant, épingler des tweets dans le salon et inviter des personnes à suivre le direct. Pour les auditeurs, les actions possibles sont très limitées. Outre le fait de suivre les discussions audio, un utilisateur pourra réagir à l'aide d'emojis, demander à prendre la parole, faire la promotion de ce Space dans un tweet et en message privé, consulter les tweets épinglés dans l'espace et enfin suivre la discussion si les sous-titres sont bien activés par l'intervenant qui a la parole. « Des améliorations ont été apportées aux sous-titres en direct afin qu'ils puissent être mis en pause, personnalisés et plus précis », a précisé Twitter. 

Twitter rappelle que « tout le monde peut signaler et bloquer d'autres personnes dans un espace » et pour préserver ses utilisateurs la plateforme a mis au point un système d'alarme. Désormais, un utilisateur pourra être alerté si une personne qu'il a bloquée parle déjà dans un salon audio que vous étiez sur le point de rejoindre. Il sera en outre impossible à ces personnes bloquées de rejoindre un espace créé par l'utilisateur les ayant bloquées. 

Twitter souhaite donner la possibilité aux utilisateurs de créer des salons payants, les Ticketed Spaces. © Twitter

Mieux rémunérer le travail des créateurs de contenu 

Twitter avait déjà émis l'idée des abonnements payants sur sa plateforme avec le Super Follow. Désormais, le réseau social voudrait lancer des « espaces avec billets d'entrée ». Ces salons audio payants viseraient à aider les créateurs de contenus à exploiter au mieux leur travail sur la plateforme. « Les hôtes consacrent du temps et des efforts à créer des espaces de conversation, de connexion et de divertissement. Nous travaillons actuellement sur un moyen de récompenser les hôtes pour les expériences qu'ils créent en obtenant un soutien financier, tout en offrant aux auditeurs un accès exclusif aux conversations qui leur tiennent le plus à cœur », a expliqué Twitter. Pour le moment, seul un groupe limité pourra lancer de tels espaces « dans les mois à venir », a indiqué la plateforme sans en donner la date exacte.

Des salons payants, la fonction deviendrait très lucrative 

Au niveau du prix, Twitter laisse la main au créateur qui pourra fixer seul ses tarifs pour accéder à son espace ainsi que le nombre de billets disponibles à la vente. Si cette fonction peut se révéler extrêmement lucrative, reste à savoir comment les recettes seront partagées. Twitter a précisé que « la majorité des revenus » sera perçue par les hôtes tandis que la plateforme ne conservera qu'« une petite partie de ces revenus ». Interrogé sur le pourcentage perçu par le réseau social concernant ces ventes, Twitter n'a pas souhaité répondre pour le moment. Pour poursuivre la discussion dans cette phase de test, Dantley DavisChief Design Officer, lancera, ce lundi à 22 heures, un espace dédié à ce sujet où il pourra répondre, avec l'aide de l'équipe derrière Spaces, aux questions de la communauté. Un bon moyen pour Twitter d'avoir plus rapidement le retour de ses propres utilisateurs sans étendre le test à d'autres personnes.

Pour améliorer l'expérience de ses utilisateurs, Twitter a également pensé à un système de programmation et de rappels pour les espaces prévus à l'avenir. Twitter travaille également sur le fait de trouver plus facilement un espace à rejoindre « à partir d'une bulle violette autour de la photo de profil d'une personne que vous suivez », a indiqué la plateforme.  

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !