Avec trente milliards d'euros de chiffre d'affaires mondial, l'industrie du jeu se hisse au niveau de celle de la musique. Les consoles, et l'exceptionnel succès de la Wii, l'ont tirée vers le haut.
Cela vous intéressera aussi

En 2007, les logicielslogiciels de jeux vendus en Europe, au Japon et aux Etats-Unis ont rapporté 20,7 milliards d'euros selon le cabinet Idate. L'augmentation est de 17 % par rapport à 2006. Plus de la moitié de ce chiffre d'affaires provient des logiciels pour console de salon. Toujours en valeur, les logiciels pour consoles portables (18,8 %) dépassent les logiciels pour ordinateursordinateurs (17,8 %).

A ces chiffres, on peut ajouter ceux des consoles elles-mêmes, dont les ventes, dépassant 80 millions d'appareils, ont battu tous les records précédents. La palme revient à la Wii, de Nintendo, vendue à 18,5 millions d'exemplaires depuis son lancement en novembre 2006. Au total, les consoles ont généré un chiffre d'affaire d'affaires de 9,8 milliards d'euros, soit une progression de 42 % par rapport l'an dernier...

On dépasse donc les trente milliards d'euros pour le marché mondial du jeu vidéo, soit à peu près autant que ce que réalise l'industrie - pourtant florissante - de la musique...

En France, tout va bien dans ce secteur. Nos concitoyens y ont englouti 2,4 milliards d'euros (à comparer aux trente milliards mondiaux), notamment pour acheter 1,8 million de WiiWii.