Tech

Opera 15, un navigateur entièrement renouvelé

ActualitéClassé sous :Internet , Opera 15 , Presto

Le navigateur Opera 15 de l'éditeur norvégien Opera Software marque une transition importante, avec une interface revue de fond en comble, mais aussi l'adoption d'un tout nouveau moteur de rendu JavaScript, V8, et de la bibliothèque logicielle WebKit, hérités du projet Chromium. Une alternative intéressante aux poids lourds que sont Internet Explorer, Chrome et Firefox.

La fonction « Découvrir » est l’une des nouveautés d’Opera 15. Elle propose une revue de presse thématique internationale ou localisée par pays. © Marc Zaffagni, Futura-Sciences

Opera 15 est un tournant dans le développement du navigateur Internet norvégien. Cette nouvelle version, disponible en téléchargement depuis cette semaine, marque l'abandon du moteur de rendu Presto au profit de la technologie issue du projet Chromium (à l'origine du navigateur Chrome de Google), à savoir JavaScript V8 et la bibliothèque logicielle WebKit. « Il est plus logique que nos experts travaillent avec les communautés open source pour améliorer WebKit et Chromium, plutôt que de continuer à développer notre propre moteur de rendu », écrit Håkon Wium Lie, directeur technique d'Opera Software, au moment de l'annonce de cette transition en février dernier.

Ce bouleversement technique s'accompagne d'une refonte de l'interface du navigateur, dont la sobriété n'est pas sans rappeler celle de Google Chrome. Les options pour afficher la barre des signets ou les panneaux disparaissent, et l'on se retrouve avec la seule barre d'adresse et de recherche surmontée des onglets actifs. Un choix ergonomique qui vise à laisser un maximum d'espace à l'affichage des pages Web. Pour accéder aux signets, il faut désormais se servir de l'accès rapide, ou « speed dial », que l'on trouve en ouvrant un nouvel onglet. Les sites y sont représentés sous forme de vignettes, que l'on peut déplacer à loisir et organiser en utilisant des dossiers. On peut ainsi importer l'ensemble de ses signets et les convertir en vignettes. Nous avons également apprécié l'option qui, d'un clic droit, permet d'enregistrer les onglets actifs dans un groupe « Accès rapide ».

Clarté et sobriété caractérisent l’interface d’Opera 15. Les options de gestion des signets sont transférées dans la page de démarrage. © Marc Zaffagni, Futura-Sciences

Revue de presse à la carte dans Opera 15

Opera 15 inaugure deux fonctions qui permettent de mieux découvrir la Toile. Il y a d'abord un « Calepin », dans lequel on peut ajouter une page Web que l'on souhaite conserver pour la lire ultérieurement. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur l'icône symbolisée par un cœur que l'on trouve dans la partie droite de la barre d'adresse (idem pour l'ajout d'un accès rapide). Deuxième fonction inédite, le mode « Découvrir », auquel on accède depuis un nouvel onglet. Il s'agit d'une revue de presse alimentée par 13 thématiques (affaires, arts, santé, sciences, sports, vie pratique, voyages, etc.). Il est possible de sélectionner une thématique en particulier, et de choisir le pays et la langue à la source des informations. Une option agréable à utiliser et pratique pour qui veut obtenir une vue d'ensemble de l'actualité.

Le navigateur étant basé sur un nouveau moteur de rendu, il va coexister avec la version 12 du navigateur, qui sera maintenue au moins jusqu'à la prochaine mise à jour (12.16). Opera Software n'a pas encore précisé ce qu'il adviendra d'Opera 12. Les utilisateurs ont en tout cas le choix de migrer ou non vers Opera 15, en le téléchargeant directement depuis le site de l'éditeur norvégien. Détail un peu agaçant, une fois installé, il se définit automatiquement comme le navigateur par défaut. Pour inverser ce réglage, il faut se rendre dans les paramètres de son « butineur » habituel pour le rétablir comme navigateur par défaut. Mais Opera 15 n'en propose pas moins une navigation agréable, rapide et qui se démarque habilement de la concurrence.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi