Tech

Les internautes sous haute surveillance… publicitaire

ActualitéClassé sous :Internet , Comscore , aol

On s'en doutait mais l'ampleur du phénomène telle qu'elle vient d'être mesurée peut étonner : les plus grandes entreprises du Web amassent une quantité phénoménale d'informations sur la vie privée de chacun. L'objectif est de cibler au mieux les publicités qui s'affichent sur nos écrans.

En avril 2007, Google a débourser plus de 3 milliards de dollars pour acheter DoubleClick, champion de la publicité sur le Web. (capture d'écran du site de DoubleClick)

Le cabinet Comscore, spécialisé dans la mesure d'audience des sites Web, s'est attelé à une autre tâche à la demande du quotidien américain New York Times : estimer quelles quantités d'informations personnelles sont recueillies par les grands acteurs d'Internet. Comscore a choisi les quinze premiers d'entre eux et comptabilisé (au cours du mois de décembre 2007) toutes les actions au cours desquelles une information est envoyée vers le serveur du site, par exemple un achat, une recherche dans le site, l'affichage d'une vidéo ou le clic sur une publicité. Nature de l'achat, parcours dans le site, publicités consultées, âge, code postal, etc. sont autant d'informations ainsi transmises, sans que l'internaute soit prévenu.

Les cinq premières entreprises d'Internet - AOL, Google, Microsoft, MySpace, et Yahoo! - traitent ainsi 336 milliards d'événements de ce genre chaque mois. Le champion est Yahoo!, avec une récolte mensuelle de 111 milliards, soit une moyenne de 811 transmissions d'information par internaute !

Dis-moi tout sur tes  visiteurs et je te donnerai ma publicité

Aux chiffres par entreprise, il faut encore ajouter ceux des partenaires ou des filiales. Ainsi, Yahoo! peut récupérer un supplément de 1.700 informations mensuelles grâce à ses accords avec différents autres acteurs, comme eBay. De même, Google s'est offert l'an dernier (pour la modique somme de 3,1 milliards de dollars) DoubleClick, une société spécialisée dans les bandeaux publicitaires et qui, depuis toujours, enregistre, en s'aidant de cookies, le parcours des internautes lisant les publicités. Quatrième de ce classement, Google atteint ainsi 578 informations par internaute et par mois. Entre les deux, le deuxième de cette liste est MySpace (1.229) et le quatrième AOL, avec 610. Derrière viennent Facebook, Microsoft et eBay.

Comscore, précise le New York Times, n'est pas absolument certain de ce classement, à cause de la mesure concernant les régies publicitaires, pour lesquelles les résultats peuvent différer selon la méthode utilisée. Mais globalement, le Top 10 ou le Top 5 ne devraient pas changer notoirement.

Ces informations servent à des fins commerciales, permettant, à la lecture des cookies, d'afficher sélectivement les publicités apparaissant sur l'écran de l'internaute. Comme l'explique le New York Times, cette personnalisation possible devient l'enjeu numéro un pour les annonceurs. Pour choisir où placer les publicités, l'important n'est plus de savoir combien un site reçoit de visites mais quelle précision il atteint dans la connaissance de ses lecteurs...

Cela vous intéressera aussi