Propriété d’Amazon, la plus complète des bases de données sur le cinéma propose désormais une option pour regarder gratuitement des longs-métrages. En échange, l’internaute devra regarder des publicités…

Cela vous intéressera aussi

La célèbre base de données sur le cinéma IMDb (pour Internet Movie Database) est incontournable pour les cinéphiles puisqu'elle permet de retrouver tous les détails d'un long-métrage, du casting au scénario en passant par les critiques et les extraits vidéo. L'équivalent international de notre fameux Allociné a décidé de changer de braquet en annonçant la mise en place d'un service de streamingstreaming vidéo pour les États-Unis, et uniquement les États-Unis puisqu'il n'y a pas de précision sur une sortie en Europe.

Le service s'appellera Freedive. Free, car ce service de VoD sera donc gratuit. Enfin presque, puisque le prix à payer sera de subir l'affichage de publicités. Autres contraintes : il est impossible de passer les publicités, mais aussi de télécharger les films ou les séries pour les regarder hors connexion. Par ailleurs, c'est limité à une utilisation sur un ordinateurordinateur ou sur les téléviseurs dotés d'un appareil Fire TV. L'éditeur promet une utilisation sur son applicationapplication, mais c'est pour l'instant indisponible.

Une grande partie du catalogue d'Amazon Prime Vidéo

Les clients Amazon, propriétaire d'IMDb depuis 1998, sont donc privilégiés et on trouve la trace d'Amazon lorsque l'on souhaite zapper les publicités. C'est possible à condition de passer au service Amazon Prime Video qui est... payant ! D'ailleurs, IMDb reprend très largement le catalogue d'Amazon Prime Video, et ça reste bien en deçà en qualité et quantité de ce que propose NetflixNetflix, avec quelques séries anciennes comme Heroes ou Fringe et quelques longs-métrages populaires il y a plusieurs années comme True Romance ou Le Dernier samouraï.

En fait, IMDb s'attaque plutôt à YouTube puisque le numéro 1 de l'hébergement et du partage de vidéo dispose, depuis 2018, d'un catalogue payant à la carte ou bien d'un forfait en passant en version Premium. Ceci dit, YouTubeYouTube envisageait des diffusionsdiffusions gratuites en les finançant à partir des sponsors.