Les batteries en métal liquide à température ambiante seraient plus performantes et plus durables. © Sdecoret, Fotolia

Tech

La première batterie en métal liquide qui peut fonctionner à température ambiante

ActualitéClassé sous :électronique , batteries , batterie en métal liquide

Des chercheurs de l'université de Texas sont parvenus à créer une batterie en métal liquide capable de fonctionner à 20 degrés Celsius, bien en dessous des 240 degrés Celsius habituellement nécessaires. De telles batteries seraient plus rapides à recharger et beaucoup plus durables.

Voici une découverte qui pourrait sonner la fin des batteries lithium-ion. Des chercheurs de l’université du Texas à Austin viennent de créer une toute nouvelle batterie en métal entièrement liquide. Des accumulateurs de ce type existent déjà, mais nécessitent d'être chauffés à plus de 240 degrés Celsius pour éviter que les métaux ne se solidifient. Dans une étude publiée dans le journal Advanced Materials, les chercheurs décrivent leur approche qui fonctionne à seulement 20 degrés Celsius.

Pour créer cette batterie capable de fonctionner à température ambiante, les chercheurs ont utilisé un alliage de sodium et de potassium (Na-K) pour l'anode, et un alliage à base de gallium (Ga) pour la cathode. Un électrolyte organique sépare les deux.

Des batteries beaucoup plus durables

La plupart des appareils électroniques utilisent des accumulateurs de type lithium-ion avec des électrodes solides. Ils perdent en capacité avec le temps car des dendrites se forment sur les électrodes, qui réduisent l'isolation entre l'anode et la cathode, et peuvent à terme créer un court-circuit. Ce problème ne se pose pas avec des électrodes liquides qui sont donc beaucoup plus durables.

Les batteries liquides peuvent être rechargées plus rapidement. De plus, il est très facile d'en fabriquer avec des capacités différentes et à diverses échelles, simplement en modifiant la quantité de liquide. Les chercheurs imaginent adapter cette technologie autant pour les accessoires portables que pour les réseaux électriques. Avec une température minimale de 20 degrés Celsius, il faudra sans doute encore affiner le concept pour pouvoir utiliser ces batteries en hiver...

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !