Envie de donner du sens à votre travail, besoin de transmettre, vous aimez aider les autres et vous vous dites que, finalement, l’enseignement est peut-être fait pour vous ? Voici comment concrétiser votre projet de reconversion professionnelle dans l’enseignement.
 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Nao, le robot qui aide les enfants à l’école Des chercheurs de l’école polytechnique de Lausanne, en Suisse, ont eu l'idée d'utiliser le robot Nao pour aider les enfants dans les écoles. L'androïde accompagne les bambins non pas en devenant leur professeur mais leur élève. Découvrez en vidéo l'étonnante utilisation de ce robot.

À la rentrée 2022, ce sont quelque 4.000 postes d'enseignants qui resteront vacants, sur les 27.332 postes ouverts sur concours. Bien que ces chiffres puissent paraître inquiétants au demeurant, cela montre que vous avez fait le bon choix en engageant une reconversion professionnelle dans l'enseignement. Le besoin de professeurs, aussi bien en primaire, qu'en collèges et lycées, ne peut que représenter un avantage certain dans la réussite de votre projet. Mais comment faire pour se reconvertir dans l'enseignement ?

Devenir enseignant : préparer le concours

La première façon de devenir enseignant est de s'inscrire au concours. Il existe différents concours selon l'endroit où vous voulez enseigner.

  • Le CRPE : le concours de recrutement de professeurs des écoles vous permettra de devenir enseignant en école maternelle ou primaire.
  • Le Capes : le CertificatCertificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré vous permet d'enseigner dans un collège ou un lycée.
  • Le Capeps : le Certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive vous sera demandé pour enseigner le sport dans les collèges ou lycées.
  • Le Capet : le certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique est nécessaire pour si vous souhaitez enseigner en lycée technologique.
  • Le CAPLP : le concours d'accès au corps des professeurs de lycée professionnel sera demandé pour enseigner dans les lycées professionnels.
  • L'Agrégation : elle va vous permettre d'enseigner en collège, lycée ou en classe préparatoire.
 Pour se reconvertir dans l'enseignement, en fonction de l'expérience professionnelle et des diplômes acquis, plusieurs voies s'offrent aux candidats pour concrétiser un tel projet. © Pressmaster, Shutterstock 
 Pour se reconvertir dans l'enseignement, en fonction de l'expérience professionnelle et des diplômes acquis, plusieurs voies s'offrent aux candidats pour concrétiser un tel projet. © Pressmaster, Shutterstock 

Pour chaque concours, trois voies de recrutement sont possibles : le concours externe, le troisième concours et le concours interne. Le concours externe est ouvert aux personnes déjà titulaires d'un master. Pour enseigner en lycée professionnel, votre expérience professionnelle sera prise en compte en fonction de la filière que vous visez. Le troisième concours est ouvert aux personnes justifiant au moins cinq ans d'expérience professionnelle réalisés dans le cadre d'un contrat de droit privé sans condition de diplôme. Le concours interne est réservé quant à lui aux fonctionnaires ou agents non titulaires justifiant de trois années de service et d'un niveau licence.

Comment préparer un concours d’enseignant ?

En s’inscrivant au Master Meef

Si vous êtes titulaire d'une licence ou en train d'obtenir une licence via la validation des acquis, vous pouvez vous inscrire au Master Meef, Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation. Depuis la masterisation initiée à la rentrée 2010-2011, un niveau bac + 5 est obligatoire pour se présenter au concours d'enseignant.

Le Master Meef est préparé au sein des Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (Inspé). À l'issue de la première année de Master Meef, vous passerez le concours d'enseignant. Si vous êtes reçus, vous réaliserez alors une deuxième année de Master en alternant cours à l'Inspé et affectation à mi-temps sur un poste d'enseignant en tant que stagiaire.

En étant en reconversion professionnelle, vous pouvez vous inscrire à ce master, tout comme les personnes en congé de formation ou en recherche d'emploi. Si vous n'avez pas le niveau licence, vous pouvez alors passer par la validation des acquis de l'expérience.

En réalisant une préparation personnelle

Si vous remplissez tous les critères d'inscription au concours d'enseignant, vous pouvez très bien préparer le concours tout seul dans votre coin. N'hésitez pas à vous aider de livres, d'annales et d'informations sur InternetInternet pour mettre toutes les chances de votre côté. Il n'est pas toujours facile en effet de savoir à quoi s'attendre quand on ne se fait pas accompagner.

En suivant une formation à distance

Vous pouvez également suivre le Master Meef à distance. En effet, certains Inspé proposent cette option de la formation à distance grâce à une plateforme en ligne. Le Cned peut également être une solution pour vous former à distance grâce à leurs cours en ligne.

Le métier d'enseignant demande de la pédagogie, de la patience et de l'engagement. © BalanceFormCreative, Adobe Stock
Le métier d'enseignant demande de la pédagogie, de la patience et de l'engagement. © BalanceFormCreative, Adobe Stock

Comment se déroule l’après concours ?

Une fois le concours obtenu, vous devenez fonctionnaire stagiaire et suivrez une année de formation en alternance rémunérée. Vous jonglerez ainsi entre poste à temps partiel à l'école et formation théorique à l'Inspé, qui prendra en compte vos expériences passées, votre formation initiale, et vos besoins pour votre nouveau poste. Ce n'est qu'à l'issue de cette année de formation que vous pourrez être titularisé.

Comment financer votre projet de reconversion professionnelle ?

Si vous travaillez dans le privé, vous pouvez faire appel au Projet de transition professionnelle (PTP) qui vous permet de vous absenter de votre travail afin de suivre une formation qualifiante. Le projet de transition professionnelle, appelé aussi CPF de transition est accordé sur demande à l'employeur et sous conditions. Vous êtes rémunéré tout au long de votre formation. Vous pouvez également utiliser votre Compte personnel de formation (CPF).

Si vous travaillez dans le public, vous pouvez utiliser le Congé de formation professionnelle qui est ouvert à tous les agents, titulaires ou contractuels de la fonction publique d'État, territoriale ou hospitalière. Vous pouvez, là aussi, utiliser vos heures cumulées sur votre Compte personnel de formation pour engager votre reconversion professionnelle.

Enseigner sans concours, c’est possible aussi

Si vous préférez vous tester avant de vous engager pleinement dans votre reconversion, vous pouvez postuler en tant que professeur contractuel ou suppléant. Vous serez alors embauché en CDD le temps d'une période précise ou pour une année scolaire entière, vous permettant ainsi de profiter d'une sorte de période d'essai de votre projet professionnel. Au bout de 6 ans en tant qu'enseignant contractuel, soit vous cessez d'exercer, soit vous vous voyez proposer une titularisation. Entre-temps, vous pouvez toujours vous inscrire aux différents concours.