Sciences

Une nanotechnologie à base de graphène pour séquencer l'ADN

Diaporama - Les prodigieuses nanotechnologies en images
PhotoClassé sous :recherche , Mems , nanotechnologie
Une nanotechnologie à base de graphène pour séquencer l'ADN
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le graphène est obtenu en séparant les feuillets du graphite composant la mine de nos crayons. Son épaisseur est celle d'un atome de carbone. Ce matériau révolutionnaire a des propriétés étonnantes. C'est un remarquable conducteur qui est également très résistant, ce qui permet de nombreuses applications.

Son utilisation pourrait par exemple permettre de faire baisser les coûts du séquençage de l'ADN. Grâce à une nanotechnologie imaginée par des chercheurs états-uniens, il devrait ainsi être possible d'identifier 66 millions de bases de l'ADN par seconde, désignées par les célèbres lettres A, C, G, T et U (l'adénine, la cytosine, la guanine, la thymine et l'uracile), avec un taux de succès de 90 %.

Sur l'image, une modélisation numérique d'un feuillet de graphène d'une seule épaisseur d'atomes de carbone organisés en nid d'abeilles.

Plus d'informations dans notre article Le graphène pourrait faciliter le séquençage de l'ADN.

© Pasieka, SPL/Cosmos-CNRS